2
min

Côtés noirs

Image de Serina

Serina

116 lectures

77

Dès qu'il passa le pont, des fantômes vinrent à sa rencontre. Il prit peur. Les jambes à son cou, il dévala l'escalier qui menait à la voie ferrée. Il courut à en perdre le souffle. Au bout d'une centaine de mètres, il se retourna, les fantômes avaient disparu. Les vibrations des marches métalliques les avaient-elles effrayés ?
- Ouf, enfin tranquille, soupire-t-il, rassuré mais l' œil toujours aux aguets.
Suspicieux, son regard s'attarda au loin, s'arrêtant sur toute forme suspecte, imprécise, fuyante.

Haletant et encore en sueur, le calme revint lentement. Il marcha le long de la voie, suivant le rail au plus près. Une force intérieure lui demandait de monter dessus pour sentir le grondement du train qui arrivait. N'entend-il pas le bruit sourd qui déchire la nuit ? Il se remet alors à courir à toute allure, saute sur les traverses qui malicieusement s'écartent de plus en plus les unes des autres jusqu'à ce que l'inévitable chute se produise.
Il a mal à sa cheville. Contraint de reprendre le sentier le long de la voie, il arrive au passage à niveau à cloche-pieds. La barrière est baissée. Il ne la voit pas. Deux petites lumières au loin s'approchent lentement. Et devant elles, une ombre blanchâtre semble diriger le train droit sur lui. Drapée dans un linceul dont l'opacité lui laisse deviner qui se cache derrière, elle avance, avance, étend ses bras vers lui .
Il lutte de toutes ses forces mais ne peut résister à la force magnétique qui le cloue au sol. Pétrifié, il reste immobile, hypnotisé par sa vision cauchemardesque. Il en est sûr, c'est elle. Il l'a reconnue derrière son linceul blanc opaque. Enchanteresse devenue diablesse, elle l'a ensorcelé. Depuis un an qu'elle n'est plus là, sa vie a basculé dans un monde inquiétant. Des angoisses nocturnes l'envahissent, des hallucinations apparaissent, son cerveau le lâche, sa raison vacille, elle ne le laisse plus en paix, gangrène ses nuits. Il est devenu sa victime.
Il suffit d'un flash, un seul choc et son corps lui échappe violemment.

- Mon Dieu, y respire encore, vite appelez les secours ! Hurle la garde-barrière.
- Le pauv' garçon, qu'est-ce qu'y faisait donc à c't heure sur la voie ? A-t-on idée, en plein dans
l' noir ? Les gens sont-y pas fous aujourd'hui ?

Lentement, il bascule de l'autre côté. Le côté noir de sa vie. Envoûteuse lors de leur rencontre, elle dévoila sa véritable nature au fil du temps et lui fit vivre un enfer. Jusqu'au jour où, lors d'une promenade, glissant le long du talus de la voie ferrée, elle s'agrippa aux branchages, saisit une branche d'églantier. Les épines lui écorchèrent la paume de la main et voulant s'en dégager avec violence, elle dévala le talus dans un hurlement que l'écho amplifia. S'ensuivit un long silence, inquiétant. Plus de cris ni de gémissements. De très longues minutes s'écoulèrent avant qu'il n'appelle les secours. Des minutes durant lesquelles il revit leurs dernières années, ses propres années noires. Des minutes qui allaient enfin le libérer....

La sirène des pompiers lui fait reprendre conscience et il réalise ce qui vient de se passer. Il panique :
- Que fais-je ici ? Pourquoi ce drap argenté sur mon corps ? Je n'ai pas mal....

PRIX

Image de 5ème édition

Thèmes

Image de Très très courts
77

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Manita
Manita · il y a
J'ai découvert votre texte et j'ai aimé. Bravo
·
Image de Serina
Serina · il y a
Merci Manita. Il y a toujours de belles découvertes à faire parmi tous les textes, même hors ou après concours.
·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Très bien construit , de l'angoisse de la vie , du suspens . Ingrédients d'un récit qui mérite beaucoup plus de lecteurs . Mes votes maxi .
·
Image de Serina
Serina · il y a
Merci beaucoup pour votre soutien, d'autant que le suspens n'est pas dans mes thèmes d'écriture habituels.
·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Etre à côté de ses pompes ! Est en finale de la matinale . Reviendriezvous le soutenir à nouveau ? Merci beaucoup
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Voila un texte qui nous tient bien en haleine
·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Ambiance et suspens appropriés pour un bon moment de lecture. Mon vote
·
Image de Yann Suerte
Yann Suerte · il y a
La mort c’est la vie...Beau texte..Merci de ce partage...Et si vos heures vous y emportent, n’hésitez pas à vous arrêter un instant à ma Place du Tertre. Amicalement, Yann
·
Image de Serina
Serina · il y a
Merci, je vais revenir faire un tour Place du Tertre.
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
La vengeance des fantômes n'est pas la moins redoutable ...
·
Image de Lario
Lario · il y a
Quel suspens! Mes votes et une invitation à lire mon poème "Les amants de la nuit".
·
Image de Yasmina Sénane
Yasmina Sénane · il y a
Ne manque pas de suspens !
Je vous invite à bord de ma "Pirogue de l'espoir".

·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bravo pour ce texte bien écrit, dur et plein d'angoisse ! Mes votes ! Une invitation à lire et soutenir “ De l’Autre Côté de Notre Monde” qui est en lice pour la Matinale en Cavale, 5ème edition. Merci d’avance et bon dimanche!
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Le récit nous tient en haleine jusqu'à la chute.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur