Contrefaçon

il y a
1 min
422
lectures
34
Finaliste
Jury
Recommandé

Pas besoin de sous Pour être bien Pas besoin de vin Pour être saoul D.A  [+]

Image de 2015

Thème

Image de Deux lèvres à la fois
Antonio contemplait la bouche pulpeuse de son amante. Dès la première fois, il avait été subjugué par ses lèvres grenat, bombées et fruitées. Certains fantasment sur les pieds ou les yeux, lui, son point faible, c'était la bouche des femmes. Il n'avait eu aucun mal à attirer Sabine, la propriétaire de ce sourire appétissant, dans ses filets de séducteur.
Quel contraste avec les lèvres serrées de sa vieille rombière d'épouse ! Il soupira : c'était l'histoire classique. Elle possédait l'argent, et lui le corps parfait d'un gigolo peu scrupuleux. Elle lui avait proposé le mariage, pour garder l'exclusivité de ses pectoraux et de tout ce qui se trouvait au-dessous, et il avait accepté. Très vite, il avait lacéré le contrat matrimonial de nombreux et discrets coups de canif.
Sabine était son dernier caprice. Avec quel enthousiasme elle prêtait sa bouche gourmande à tous les défis amoureux ! Comme il aimait sa moue boudeuse, après l'amour, quand il lui susurrait combien il était désolé de ne pouvoir rester « Ma tou sais, ma çérie, zé né peux vrrraiment pas la quitter, ça la touerait ! »
Il repartit d'un pas alerte en se remémorant les meilleures minutes de son petit cinq à sept. Ah, ce moment où les lèvres humides de désir avaient osé... !
Perdu dans ses pensées, il ouvrit la porte de l'hôtel particulier de Simone. Il sursauta : dans le vestibule, deux valises luxueuses, cadeau de son épouse à l'occasion de leur voyage de noces (un souvenir éprouvant), gisaient en évidence sur le sol de marbre. Tout aussi marmoréen était le visage de Simone, assise toute raide sur un fauteuil Louis XV.
« Ma, Simona, mon anze ! Qué sé passe-t-il ? » interrogea Antonio, appréhendant un peu la réponse.
Quelques instants plus tard, il sanglotait aux pieds de son épouse, et avouait que tout était de la faute de sa fascination pour les bouches charnues à la Angelina Jolie.
Simone réfléchit et accepta de pardonner, à condition qu'il accepte le remède qu'elle avait trouvé. « Tout cé qué tou veux, çérie ! », lança-t-il, soulagé.

Sabine marchait, heureuse, au bras de Victor. Soudain elle se figea, le regard incrédule. Il suivit son regard et demanda : « Tu les connais ? »
Une envie de rire montait en elle, irrésistible, en regardant le couple.
Antonio trottinait, penaud, chargé des emplettes de sa femme. Celle-ci le précédait avec un sourire de propriétaire satisfait. Jamais on n'avait vu grimace plus lippue ni sourire plus exagérément gonflé.
Les effets du Botox dépassaient toute mesure.

Recommandé
34
34

Un petit mot pour l'auteur ? 51 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
La bonne bouche ! (pardon : "blague"...)
:o

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Très beau texte auprès duquel j'arrive un peu tard car inscrite depuis peu. Bravo !
pour me lire, je suis là : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/humeur-noire

Image de Fanny Butinaro
Fanny Butinaro · il y a
J'adore!!! Rien d'autre à ajouter. C'est parfait. Rythme, style, intrigue. Bravo. Pour amateur d'humour grinçant http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/les-verrues-au-soleil
Image de Digut
Digut · il y a
Plastique...pollution maritime ! J'aime - http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/la-barcasse-1
Image de Nabelle Martinez
Nabelle Martinez · il y a
;-) la bonne blague !
si e coeur vous en dit, j'ai deux hommes et deux vieux en compèt'... http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/les-deux-vieux

Image de Claudine Lehot
Claudine Lehot · il y a
le mieux est de rester naturelle avec des rides d'expressions ... Nous vivons dans un monde d'apparence, et d'argent, c'est bien triste. j'ai aimé.
http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/non-c-est-vrai

Image de Arielle Maidon
Arielle Maidon · il y a
Merci!
Image de Patrick Barbier
Patrick Barbier · il y a
Jamais compris cette volonté de s'enlaidir au nom d'une hypothétique beauté plastifiée...
Merci pour le plaisir pris à cette lecture, Qualsevol.

Image de Arielle Maidon
Arielle Maidon · il y a
Merci à toi, Patrick! Quant à la beauté... entre les pieds mutilés des petites chinoises d'autrefois, les cous des femmes-girafes birmanes et le botox à outrance, on peut dire que l'espèce humaine en a parfois une idée bien particulière! (tiens, en écrivant ça, je me rends compte que ce sont souvent les filles qui pâtissent de ces mutilations diverses et variées... étrange!)
Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Emmanuelle Béart après...
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
(Holàlà la mauvaise langue qui se tortille dans cette bouche copine !)
;-)

Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Dis donc ? Tu hibernais ?
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Oui... Je marmotisais, ourzais, lupinais (non, eux, je crois que pas...), renardais (non plus ?), derzouzazalais !

(Dis donc, c'est fini ces méchancetés gratuites contre quelqu'un de pas si mal, après tout, l'église saint nanard et cie ?)

Bisosus ma copine !

Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Bisous mon copain
Image de Arielle Maidon
Arielle Maidon · il y a
Oui, un si joli sourire transformé en bec de canard, quel dommage!
Merci de la visite, Cajocle!

Image de Joséphine
Joséphine · il y a
J'ai aussi pensé à cette actrice, la pauvre.
Voici ma participation à ce prix http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/la-vie-est-belle-4 si vous avez le temps de me lire :)

Image de Arielle Maidon
Arielle Maidon · il y a
Merci, Joséphine. Je suis passée chez toi, ton texte m'a beaucoup plu!
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Moi aussi... Très sympa...
Image de Joséphine
Joséphine · il y a
Un grand merci Qualsevol :))
Image de rose aden
rose aden · il y a
Quelle joyeuse contre-façon si bien vue!
Image de Arielle Maidon
Arielle Maidon · il y a
Merci Ganga!
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Et voilà, encore une bouche de mérou ! ;-) Et un vote...
Image de Arielle Maidon
Arielle Maidon · il y a
Eh oui, ça fait partie des aberrations du jour! Pour me donner une idée, j'ai fait des recherches sur google images... brrrr....
Merci d'être encore passée chez moi, je te fais une bise de dimensions normales :-)

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
J'en fais mon miel ! ;-)

Vous aimerez aussi !