Concert de Silence

il y a
2 min
165
lectures
80
Finaliste
Jury

Une fois, j'ai ouvert un livre  [+]

Image de 2016

Thème

Image de Tintamarre du soir
J’ai un voisin. J’habite à la campagne. J’aime le calme, le murmure du vent, la caresse des ailes d’un papillon, l’eau qui glisse sur les toits. Dès mon lever, j’ouvre la fenêtre et j’attends. Je suis un passionné de ces bruits minuscules que personne ne remarque. Les paupières closes, je m’emplis progressivement de ce tintamarre discret. Parfois, il y a comme un vide, comme si un coup de gomme avait tout effacé. Alors je m’applique et j’écoute plus loin encore, là où personne ne s’est peut-être encore aventuré. Et toujours je trouve. Il y a immanquablement quelque chose qui traîne dans un coin. Un crissement, un froissement, un chuintement. Sans doute un insecte qui fait son chahut. Un forficule, un pyrrhocore, une libellule, un doryphore. Leur nom, quand on le prononce, est un hommage délicat à la musicalité des sons.
Je n’aime pas mon voisin. Il habite tout près. Trop près. Il aime bricoler. Il en fait une affaire d’honneur. C’est un acharné du marteau, de la scie et du tournevis. Mais ce qu’il apprécie par-dessus tout, ce sont les moteurs. Parfois, il en mène plusieurs en même temps. C’est une pieuvre mon voisin, et quand ses bras s’agitent, il tond, perce, découpe. Pour son festival des mécaniques, il est même sponsorisé. Sur son tee-shirt, un jour on peut lire Husqvarna ou Hilti, et un autre Honda ou Suzuki. Il mène son concert mieux qu’un Wagner et semble n’être jamais fatigué. Quand il officie, pour ne pas être dérangé par son propre tapage, il s’équipe de bouchons d’oreilles. Il n’apprécie même pas le bruit qu’il fait. Il en a honte même, ça j’en suis sûr.
Je hais mon voisin. Quand j’ai appelé, il n’a pas répondu. Il était trop occupé. Je l’entendais derrière le portail. Il martyrisait la haie. Le moteur bourdonnait, tempêtait, pendant que je sonnais. A un moment il a eu un doute et s’est interrompu. Il a coupé les gaz et a déposé sa machine doucement sur le sol. Il s’est approché. J’ai entendu ses pas dans les graviers. Il a ouvert le portail. Il m’a souri. J’ai levé le manche bien au-dessus de moi. Et j’ai tapé. Une fois. Une seule. J’ai bien visé. Il y a eu comme la résonance d’une courge qui éclate, il est tombé. Un son mat, sourd, qui n’a pas duré. J’ai refermé doucement le portail, puis je suis rentré.
J’ai un nouveau voisin. Il habite juste à côté. Dans une cellule à la Santé. Il est plutôt calme, plutôt réservé. Ici je suis bien, on évite de me déranger. Alors, j’ai tout mon temps pour écouter. L’hésitation d’une clef, l’envol d’un pas, parfois des pleurs rapidement étouffés. Tout est sagement confiné. Là où on m’a rangé, bien loin de la société, rien ne peut franchir les murs, ni les bruits ni même les pensées.
Cependant, la nuit dernière, tout a basculé. Quand mon voisin dort, il se met à ronfler. Ça vibre, ça racle, ça grogne. C’est insupportable ce ramdam. Ça va finir pas m’agacer.
Demain, c’est sûr, à la promenade, j’irai le trouver...

80
80

Un petit mot pour l'auteur ? 41 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Oh c'est une histoire que j'adore ...elle est pleine de sensations, de mots que j'aime, la fin est géniale, juste forte comme il faut et le début m'a bercée..vrai comme si j'écoutais ...joli voyage dans vos lignes ..merci
Image de Virgiss
Virgiss · il y a
J'aime le silence autant que votre esprit. Et ce n'est pas peu dire... Bravo
Image de Flip
Flip · il y a
Alors là, le matin, avec un compliment comme ça, je crois bien que je vais sourire béatement toute la journée. C'est mieux que l'effet Ricoré... Un grand merci !
Image de Fantomette
Fantomette · il y a
Je sens qu'on va s'entendre, nous ne supportons pas le bruit. Heureusement, autour de nous, tout le monde est très calme et on va à la mer à pied. J'ai adoré la fin
Image de AgnèsssssMg
AgnèsssssMg · il y a
Très bien vu et très bien amené!! moi aussi j'adore le calme et je déteste avoir des voisins aussi je comprends tout à fait la "réaction" de votre ami!!! mais moi j'ai toujours eu justement la "conscience" de me retenir car une cellule avec des gens autour , partout et être enfermée moi qui suis claustro ça serait encore bien plus "invivable"!!!!!! c'est de l'humour... A peine en fait!!! voté!
Image de Flip
Flip · il y a
Ah ! Le calme des cellules ! L'ambiance bon enfant dans les parloirs et dans les chambrées! Tout ça est si paisible et reposant à la fois... Merci d'être venue me rendre visite, mais la prochaine fois, n'oubliez pas les oranges.(et les boules quies ) A+
Image de Christelle Claire
Christelle Claire · il y a
ça ne donne pas envie de vous chercher des noises....rudement bien mené et écrit. J'ai beaucoup aimé :))
Image de Flip
Flip · il y a
Ce ne sont que des mots... Méfiez-vous quand même...
Image de Edouard Latour
Edouard Latour · il y a
Super
Image de Kate Dü
Kate Dü · il y a
Humour et vérité sur notre civilisation bruyante! Je vous invite sur ma page actuelle pour de minuscules sons qui crépitent
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/racines-rubis et
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/murmure-du-feu et
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/au-royaume-d-or

Image de Perle Vallens
Perle Vallens · il y a
Excellent contre-pied :)
Image de Lézarde Dencre
Lézarde Dencre · il y a
Pour qui aime le silence, votre texte sonne à la fois très juste et plutôt inquiétant ;-)
Image de Vodko
Vodko · il y a
Bravo pour la chute et l'installation de votre climax, bravo, je vote.
Image de Flip
Flip · il y a
merci Vodko et en plus j'ai appris un nouveau mot ! Alors je vais m'ouvrir une bière pour fêter ça...