Cigarettes

il y a
1 min
23
lectures
0
Une, deux, trois. Les clopes s'enchaines, une à une, doucement.
Elles se consument entre tes lèvres tout comme tu te consumes de l’intérieur.
Deux citations me viennent alors en tête. " La relation la plus belle est celle entre un fumeur et sa cigarette : elle brûle pour lui ; il meurt pour elle. " et " Vous fumez par plaisir, moi c'est pour mourir. " . Cette dernière ma particulièrement marquer.
On nous parles beaucoup de ceux qui fumes, pour le plaisir,faire comme les autres et on nous dis qu'il ne faut pas commencer. Et puis quand on fumes on nous demande d'arrêter, c'est tout. Jamais on cherche à savoir le pourquoi du comment.
Pourquoi croyez vous que c'est à l’adolescence que beaucoup commence à côtoyer cette addiction ? Par mal être. Cette période est pour beaucoup un passage très difficile. Prises de consciences, amour, peines de cœur, pertes de proches, tromperies, reproches, insultes, mal être... tout es ressentit d'une façon très intense. Alors on cherche des échappatoires, la danse, l'écriture, la musique, la boxe, les amis, mais des fois c'est plus assez fort.
On veux hurler mais on se tais, on veux oublier mais on y arrive plus, et commence à fumer. On fume pas pour faire comme les autres, on fume en connaissant les conséquences mais on s'en fou. On veux juste oublier. Même si c'est que 5 minutes. C'est déjà 5 minutes de moins avec tous ces problèmes. Alors on se retrouve en groupes, tomber tous nez à nez un jour avec la cigarette et décidant de la laisser nous accompagner. Et doucement, une part une on meurt pour elles mais on s'en fou. On oublie et on verras bien, plus tard, se que l'avenir nous aura préparer.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Les petits Lu

Pascale Dehoux

C’était la première fois que je faisais ça. Aussi ai-je composé, un peu fébrile, les dix numéros fatidiques. J’avais fermé auparavant toutes les fenêtres de ma maison. Il n’y avait plus... [+]