1
min

Chutes

Image de Chatsometimes

Chatsometimes

124 lectures

5

C’était la première fois qu’il venait voir les chutes. Il avait choisi un jour d’orage plein de colère. Lui qui se sentait étranger partout, sentit descendre sur son cœur une sorte de sérénité lorsqu’il posa pour la première fois le regard sur la blancheur immaculée de l’eau qui tombait en cascade, telle le voile d’une mariée au soir de ses noces.
Et voilà que lui revenaient les circonstances de sa disgrâce. L’abandon de sa douce fiancée, son unique aimée, à l’entrée même de l’église avait produit sur la famille et les amis l’effet d’un coup de tonnerre. Le bouquet de roses avait glissé des mains de l’ex future épousée et encore aujourd’hui, il ne parvenait pas à oublier le regard meurtri qu’elle avait posé sur lui, avant qu’il ne tourne les talons. Lui seul savait qu’il ne l’abandonnait que pour la protéger.
Le Canada lui avait semblé suffisamment loin pour disparaître. Faire profil bas vis-à-vis de sa famille et de toute son équipe d’amis ne serait bien sûr jamais assez, au moins ne leur infligerait-il plus sa présence. Il avait vendu son atelier de sculpteur et avait fui vers une autre vie, sans elle, sans eux et surtout sans avenir. Ils l’ignoraient tous bien sûr, mais sa disparition serait bientôt définitive et c’est pour cela qu’il avait préféré partir, sans cachet ni panache, se disant que la douleur provoquée par un départ infâme durerait sans doute moins longtemps qu’une lente agonie qu’aucun savoir-faire médical ne pourrait empêcher.
Il était tout en haut de la chute au voile de la mariée lorsqu’il reçut le coup de foudre...
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
chutes orage colère étranger sérénité disgrâce talons Canada équipe atelier sculpteur cachet panache agonie médical voile mariée foudre ? Merdezut ! Y en a 18 ! Alors ? C'étaient lesquels ???
·
Image de Nadou
Nadou · il y a
Je ne sais pas pourquoi votre texte est passé à la trappe du comité, je le trouve personnellement sympa...et comme un ami me l'a spécifier sur la même interrogation d'un texte que j'ai écris, peut être est ce une simple affaire de goût ...et que poster a un autre moment ...il aurait été accepté...en tout cas mon vote !

Si vous avez un instant, je vous invite a flâner sur mon poème en compèt ^^ "Mon éden"
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/mon-eden-1

·
Image de Chatsometimes
Chatsometimes · il y a
Bonjour Nadou, Dsl pour ma réponse tardive et merci pour votre vote et votre commentaire :-) Je ne suis pas très poésie mais j'irai lire votre texte.
·
Image de Nadou
Nadou · il y a
Alors je vous conseille la lecture de "De trop" chez moi en TTC plutôt :) c'est celui dont je vous parlais dans mon premier commentaire.
Bonne continuation et à bientôt nous lire !

·
Image de Schmetterling
Schmetterling · il y a
Très chouette. J'aime beaucoup car quand on lit on voit les scènes et surtout on imagine la pauvre mariée ! Ah mais j'aurais tellement en savoir plus sur les raisons de son choix...La chute est chouette d'autant plus qu'il y a des indices au début du texte.
·
Image de Chatsometimes
Chatsometimes · il y a
Bonjour, Toutes mes excuses, j'ai loupé votre gentil commentaire, il y a déjà 7 mois... Merci de votre appréciation :-)
·
Image de Cdepizan
Cdepizan · il y a
pour ma part, j'aime beaucoup la chute (sans vilain jeu de mots) et son ambiguïté...
·
Image de Chatsometimes
Chatsometimes · il y a
Merci Cdepizan, pour votre vote et surtout votre commentaire. Ce texte est un exercice de style, pour lequel 10 mots étaient imposés, et c'est cette petite histoire qui s'est imposée à moi, en atelier d'écriture. Je serai ravie de vous lire à nouveau ^^
·
Image de Chatsometimes
Chatsometimes · il y a
Hello, pour ceux qui lisent, j'aimerais avoir vos commentaires sur ce texte, je comprendrais peut-être mieux pourquoi il ne peut pas concourir :-) Merci.
·
Image de Patrick Barbier
Patrick Barbier · il y a
Bonsoir, Chat... Je crois avoir précisé sous mon texte que tu as commenté, je suis nouveau sur ce site et n'ai pas tout compris à ses mécanismes. Tu demandes pourquoi tu ne peux pas concourir avec cette nouvelle et pourtant je vois "prix hiver 2014" à sa suite. Je ne pige pas.
Une fois ceci posé je voudrais répondre à ta question.
En tout cas émettre une supposition. J'ai lu tes autres nouvelles et j'aime leur concision et le choix de tes mots. C'est pour cela que j'ai été surpris par l'ambiguïté de ta chute. Peut-être trop ambiguë... Et ensuite la trame rappelle un film avec Dupontel. Film dans lequel il a un cancer qui le condamne. Il met en place toute une stratégie destructrice pour se couper de ceux qu'il aime. Le jury a peut-être (nous sommes toujours dans la supposition) estimé que l'idée de départ se rapprochait trop du scénario de ce film ?
M'en fous... C'est un plaisir de te lire.A bientôt

·
Image de Chatsometimes
Chatsometimes · il y a
hello Eliot,
Je suis ravie de ton commentaire et de tes réflexions.
Je n'ai pas vu le film avec Dupontel (mais il n'est pas trop tard) et ce petit texte a été écrit assez rapidement avec la contrainte d'utiliser 10 mots bien précis. je ne sais pas pourquoi mais il me plaît beaucoup lol. "Coup de foudre" faisait partie des mots imposés, il eut sans doute été plus compréhensible de dire "il était tout en haut... lorsqu'il fut frappé par la foudre"... mais le côté ambigu me plaisait bien tel quel. Et si tu as plaisir à me lire alors c'est bien ainsi. (Il n'y a pas plus subjectif que le plaisir de la lecture et on ne peut pas plaire à tout le monde :-) ) Et sinon je suis comme toi, je ne sais pas pourquoi il est écrit prix hiver 2014, car je peux supprimer ou modifier le texte si je veux, ce qui n'est pas possible quand le texte est en compétition. En tout cas, j'ai hâte de lire tes prochains textes. A bientôt.

·