Chronique de mère débordée: l'évangile selon moi

il y a
1 min
109
lectures
26

J'écris pour inventer des libertés, pour m'approprier les pleins pouvoirs, pour (m'auto)critiquer, pour (me)sauver, pour (me)venger...mais aussi pour déterrer et dompter les monstres (intérieurs)  [+]

Au plus tu as d'enfants, au plus tu gères les conflits.
C'est mathématique.
Tu te fais la médiatrice de ta propre cellule familiale. Tu apaises les tensions, tu tempères les affrontements, tu écoutes les divergences, tu incites au dialogue afin de résoudre les différents.
Parfois, tu as l'impression " d'évangéliser", de prêcher la bonne parole inlassablement.
Et tel un miracle, un jour, exceptionnellement, tu en récoltes les fruits:
- " Maman, on s'est disputé avec Gwendal. Mais j'ai fait comme tu m'as dit. Je lui ai dit qu'on arrête tout de suite. Parce qu'il vaut mieux discuter que se bagarrer.
- C'est bien ça. Je suis fière de ton attitude. Et alors, ça fonctionne ?
- Pas trop. Alors je lui ai dit si la discussion marche pas, il vaut mieux s'excuser. Et comme il voulait pas, je me suis excusé. Et tout s'est arrangé !"
...
Petit Chouchou découvre l'abnégation de soi.
Et le sacrifice.
Et le renoncement.
Petit Chouchou, ce saint alors.
26

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

L'attente

Sylvie Loy

J'étais jeune. Entre l'enfant et l'adolescent. En moi luttaient l'innocence des sentiments et l'ambition amoureuse. J'étais amoureux d'elle. Elle le savait et elle en jouait. Forcément. Regards... [+]