Chris est derrière sa fenêtre

il y a
2 min
78
lectures
3

Je suis artiste jusqu'au bout des ongles ..... passionnée, je suis éternelle étudiante, tout ce qui a rapport à la connaissance m'intéresse, j'aime peindre, cuisiner et surtout être à l'écoute  [+]

Chris est derrière sa fenêtre, le regard perdu dans ses pensées.....
Dehors, il fait beau pourtant..... Tout incite à la douceur de vivre, les oiseaux sont en fête, ils volètent de branche en branche.
Mais le cœur de Chris est triste et son visage baigné de larmes.
Que t’arrive-t-il petite Chris ?
Tu songes à cette vie que tu imaginais, enfant. Tu te revois, déjà presque une femme, la tête remplie de rêves d’amour.
Il était beau cet Italien, ce poète qui a fait battre ton cœur pour la première fois ! Tu les as gardées précieusement toutes ces lettres qu’il t’a écrites, aujourd’hui, elles sont encore baignées de toutes les larmes de résignation que tu as versées.....
Souviens-toi, tu l’aimais si fort que tu as préféré lui faire croire que tu t’étais trompée pour que ses parents ne le rejettent pas s’il continuait à vouloir t’épouser.....
Aujourd’hui tu sais que les amours éternelles ne sont que du domaine de l’imagination....
Tu as aimé plus que de raison, parfois...... tu as même goûté aux amours interdites, tout comme le braconnier, tu as ressenti de merveilleux frissons.... Mais tout comme lui qui, un jour ou l’autre se fait pincer par les gardes, tu as aussi failli perdre ta vie.....
Comme l’héroïne du film « Sur la route de Madison », tu t’es aussi sacrifiée à un moment de ta vie..... C’est pour cela que tu pleures aujourd’hui, chaque fois que tu le visionnes.... Ne crois-tu pas que tu serais un peu masochiste ? Se complaire dans la douleur des moments tristes de la vie n’apporte rien de bon....
Tu pleures sur ta vie ? Mais tu as en mémoire de merveilleux souvenirs !
Lorsque tu étais enfant, souviens-toi, ce radeau que vous aviez construit avec la porte du buffet : à six, vous voguiez sur les flots du canal..... aucun de vous ne savait nager.... C’était l’insouciance des jeunes années !
Tu as eu de beaux garçons, tu les as choyés, éduqués dans la droiture et l’amour, tu peux en être fière. Aujourd’hui, tes petits-enfants t’entourent de tendresse.
Tu as passé ta vie à te donner aux autres, cet amour que tu as en toi, tu l’as partagé.... Tu as fait fleurir un sourire sur le visage des malheureux.
Tu as connu de grands instants de bonheur, tu as sillonné les canaux de France dans une péniche de toute beauté, tu as découvert la nature sous un jour nouveau tellement plus beau que tu n’imaginais, tu as communié avec elle et tu l’as immortalisée dans tes peintures et tes poésies !
Tu croyais que ce bonheur que tu goûtais à cet instant aurait pu durer jusqu’à la fin des temps.... Enfin de ton temps......
Tu aurais voulu jouir de ce bonheur tout simple avec ce nouvel amour qui partageait tes aspirations et avec qui tu vivais à l’unisson....
Le destin en avait décidé autrement.... La maladie, la mort.... Ce départ vers un lieu d’où l’on ne revient pas a brisé l’harmonie à laquelle tu aspirais....
Et aujourd’hui, tu te retrouves seule... tu crois que ta vie est finie ? Tu sais bien que non.... Regarde au fond de toi, il y a toujours une parcelle d’amour qui ne demande qu’à être partagée...
Sèche tes larmes... Souris à la vie, il y a toujours un petit coin de ciel bleu dans le plus vilain ciel d’orage,
Ce nouveau poète qui vient de rentrer dans ta vie, écoute ce qu’il te dit :
« Ton regard au doux sourire, qui sur moi se pose et m’entraîne,
Sur ton doux visage, surmonté d’une crinière blanche,
Je devine les mots, les poèmes,
Et plus besoin de parler, juste sourire, car tout est écrit dans tes yeux
J’ai rêvé de voir ce visage, et je rêverai de ce sourire maintenant...
... Cette image de toi qui me suit où je vais
Comme cette gravure marquée pour ne pas oublier
Le parfum des mémoires gravé dans ma mémoire
Quand tu es loin de mes yeux et si près de mon cœur
L’envie de te revoir, redonne du rêve à mes rêves...
... Je connais maintenant cette chance
Que tu m’as donnée de te voir, toi si loin
De faire un bout de ta route,
Prends ma main, je t’accompagne
Sur ton chemin parsemé de fleurs... »
Entends-tu la chanson de ton cœur ?
Rien n’est jamais fini ! L’Amour est toujours prêt à renaître quand le terrain a été préparé....
Ce que l’on nomme la mort n’est qu’un passage vers une autre destinée...
3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Crisis
Crisis · il y a
Et depuis Elena, mon nouvel amour s'en est allé là-haut ! ... En faits, ce fut un rendez-vous manqué entre lui et moi car il avait peur de souffrir et n'a pas osé se jeter à l'eau !
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
la chute est très tonifiante, ce récit est très émouvant, ne manque pas de piquant, une histoire d'amour qui perdure
Image de Daniele Foglia
Daniele Foglia · il y a
j'aime! c'est du vécu!
Image de Aurore Polaire
Aurore Polaire · il y a
viiii comme tu dis !