2
min

Chère bibliothèque

Image de Daphné

Daphné

269 lectures

43

Qualifié

Jamais je ne m’étais livrée auparavant à cet exercice ! Aussi, avant tout autre propos, il me faut examiner des préalables de bienséance : quelle est la personne qui va conjuguer tous les verbes qui vont naître de ma plume ? Guidée par la tendresse que j’éprouve pour toi, j’opte donc pour le pronom familier. Notre amitié si particulière le justifie bien.
C’est en considérant tous ces rectangles oblongs et debout que tu offres à mon regard émerveillé que je griffonne des caractères, des mots, des phrases, une lettre par devoir de mémoire envers la liberté.
Les signes, les termes, les pages noircies, consubstantielles de l’humanité qui les a créées t’appartiennent tout entières. Elles vibrent dans ton ventre lumineux et secret à la fois.
Mes yeux intimidés se promènent sur ta colonne vertébrale, dressée et fière, dont les éléments nobélisés constituent l’architecture première de tout ton être.
En son centre, Saint-John Perse se presse contre Selma Lagerlöf. Amusée par la scène, je surprends Seféris et Hemingway joue contre joue et Pirandello qui se repose entre Faulkner et Steinbeck. Et tous les autres, plus discrets, qui protègent le petit dernier, Modiano ! Pour qu’il ne se perde pas dans le quartier...
Au gré des coups de cœur, des coups d’amour, des coups de blues, ces « grands capitaines » ont été rejoints par d’autres tempéraments, d’autres natures plus accessibles.
Souviens-toi de tous ces fleuves impassibles que nous avons dû descendre pour parfaire ton anatomie ! C’était enthousiasmant, frénétique même. Un puissant vent de liberté a mêlé tous ces dos multicolores et polyphoniques, sans souci d’ordre ou de classement.
Rappelle-toi comment chaque nuit, tu me soufflais au creux de l’oreille : « Ne fais pas de moi une bibliothèque, ne fais pas de moi un cimetière ! Je veux du bruit, je veux du mouvement, donne-moi de la vie ».
Alors, comme Gepetto, de bois et de papier, je t’ai faite de chair. Narcisse et Pygmalion ont été mes guides. Je t’ai octroyé la vie que tu implorais.

Dans ton flanc, Fruits confits et cire d’abeille voisine avec Le Roi des Aulnes, Les Passagers du vent se sont installés auprès des Bienveillantes. Des couples improbables se sont formés, puis des cercles de poètes de tout poil, disparus ou non. Tu m’as même confié qu’en mon absence, tu assistais à de véritables bacchanales !
Et puis vint ce jour où tu as pris mes yeux et je t’ai donné mon âme. Parce c’était toi, parce c’était moi.
Qui de toi ou de moi a créé l’une et l’autre ?
C’est le fol amour de la liberté qui nous a construites ensemble, de chair et de sang comme des sœurs siamoises.
Toi qui donnes autant à voir qu’à se perdre délicieusement, chère librairie, je t’écris cette lettre pour simplement te dire merci.

PRIX

Image de Eté 2016
43

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Lambda
Lambda · il y a
Amour des livres, imagination, humour... un mélange d'ingrédients qui ne peut que faire aimer ce texte!
·
Image de Marine Azur
Marine Azur · il y a
Et c' est bien vrai, tant d' histoires incroyables et de personnages insolites qui par le hasard d' un geste de notre main mêlent les improbables ! Merci Daphné pour ce très beau texte que j' ai bien aimé découvrir .. un peu au hasard des rayonnages de short-édition ! :-)) + un vote et un beau dimanche à toi
·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Très beau texte qui honore la littérature sous toutes ses formes. + 1 de Tilee auteur de "transparence" catégorie poésie.
·
Image de Philshycat
Philshycat · il y a
Image de Rejane
Rejane · il y a
Quel bel hommage aux livres et à tous leurs trésors. Tu as raison Daphné d'honorer ainsi ta bibliothèque. Je vote pour toi bien sûr. Et puisse ne jamais arriver le jour funeste pour les Lumières décrit dans mon texte -Contre-Jour- présent sur ce site . Restons éveillés dans tous les sens du terme. Réjane
·
Image de Daphné
Daphné · il y a
Merci ! Je vais aller découvrir contre jour !
·
Image de Scribo
Scribo · il y a
Très beau texte dédié à la littérature ! ;) +1
Voici mon oeuvre présentée pour la matinale des lycéens (juste deux minutes de lecture :)), votre visite, et éventuellement votre vote ;) seraient les bienvenus : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/tournez-a-droite

·
Image de Kévin Meillaud
Kévin Meillaud · il y a
c'est excellent ! ce texte est beau, captivant, apaisant et poétique. Personnellement, en le lisant, je me laisse emporter par les mots, du pur bonheur. Bravo, et merci.
·
Image de Daphné
Daphné · il y a
Merci pour votre vote et votre commentaire.
·
Image de Lakota
Lakota · il y a
Livre...compagnon et ami fidèle, source inspirante... Le bonheur des bibliothèques... J'adhère !
·
Image de Daphné
Daphné · il y a
Merci pour votre vote et votre commentaire. A bientôt !
·
Image de Enomis
Enomis · il y a
L'imaginaire fuse et flamboie, nous fait traverser le temps.
Un petit bijou, parfait, d'une fantastique richesse.
Par quels chemins arriver à cette écriture si condensée, qui "prend' le lecteur ?...
Sans aucun doute, dans un "fol amour" des livres depuis toujours.

·
Image de Daphné
Daphné · il y a
Merci pour votre vote et surtout pour votre commentaire ! Oui, les livres c'est un amour, du plus loin qu'il m'en souvienne, déraisonnable (comme l'est toujours ce sentiment d'ailleurs... mais c'est une substance si exceptionnelle ! ) .
·
Image de Pradoline
Pradoline · il y a
Une bibliothèque où l'on s'y promène avec joie et enthousiasme... Un livre est quelque chose de merveilleux, et vous l'écrivez si joliment. Merci, Daphné, pour ce beau moment de lecture.
·
Image de Daphné
Daphné · il y a
Merci pour votre vote et votre commentaire ! Je suis heureuse que ce texte ait pu vous transporter aux pays des merveilles !
·