1
min

Charles

Image de Marie Vincent

Marie Vincent

200 lectures

41

FINALISTE
Sélection Public

À dix-huit ans, j’ai quitté ma province... vous connaissez la chanson. La rengaine de l’artiste qui monte à Paris, le cœur léger et le bagage mince, avec dans les poches des rêves de lumière et de gloire. L’artiste parti de rien pour arriver à tout. Mais les choses ne se sont pas passées exactement comme ça pour moi. Je n'avais pas à conquérir Paris, car Paris, j’y étais né. Cela dit, j’aurais pu naître ailleurs, j’aurais pu naître aux États-Unis. Le hasard est curieux, il provoque les choses... En débarquant à Paris – au début du siècle dernier – mes parents n’envisageaient pas d’ y rester toute une vie. La capitale ne devait être pour eux qu’une étape, car ils attendaient leurs visas pour émigrer aux États-Unis. C’était là-bas qu’ils comptaient accomplir leur rêve. C’est ici que j’ai accompli le mien. Parfois, je me demande quel aurait été mon destin si j’avais été Américain. Est-ce que les choses auraient été plus faciles ? Plus rapides ? Aurais-je écrit les mêmes chansons ? J’en doute. Et pourtant... Pourtant j’ai réussi. Ici, ailleurs, partout, je suis une Star... comme ils disent. Un élément incontournable. Une institution. Moi, fils d’immigrés, fils d’apatrides, de réfugiés, je suis le meilleur représentant de la chanson française.
Je suis la France.
Mes parents étaient des gens formi, formidables. Ils m’ont donné le goût de la musique et du spectacle. Chez nous, jour et nuit, défilaient les comédiens, les musiciens, les magiciens. Pourtant, comme le chantait la môme Piaf, je n’ai pas toujours vu la vie en rose. J’ai connu des débuts difficiles. Quand je repense à ma période de vaches maigres (non... je n’ai rien oublié) lorsque je courrais le cacheton, je me demande parfois si je n’avais pas voulu trop presser le destin. Mais je ne regrette rien. Rien. Je savais qu’un jour je réussirais. J’avais ça dans le sang. Une envie viscérale d’écrire, de chanter, de monter sur scène. Le problème, c’est que je suis né avec un physique ingrat, j’avais une gueule, mais elle était loin d’être belle. Un vilain petit canard. Ma voix non plus n’était pas exceptionnelle – un comble pour un chanteur – son timbre était particulier, presque déplaisant. Un critique a même dit de moi que j’étais un « produit invendable ». Imaginez-vous à ma place. Des critiques comme autant de claques. Un vrai coup au moral. Mais bon... j’ai toujours pris tout ça avec philosophie car j’étais sûr d’une chose. Au fond de moi, j’étais sûr que j’avais du talent...

PRIX

Image de 2015

Thèmes

Image de En haut de l'affiche
41

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Gladys
Gladys · il y a
Un détournement exécuté avec talent comme j'aime. Bravo et merci, un plaisir à lire
·
Image de Marie Vincent
Marie Vincent · il y a
Merci:)
·
Image de Michel Castre
Michel Castre · il y a
Un texte très tendre et savoureux , znavoureux et qui sait amoureux!
·
Image de Dizac
Dizac · il y a
Un hommage réussi au chanteur dont certains textes restent en mémoire...pour ma part, c'est: "Désormais, on ne nous verra plus ensemble. ...Désormais ,je garderai ma porte close. ...etc"
·
Image de Hhl
Hhl · il y a
Sympatoche comme tout :-). Mon vote.
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
on ne sait plus qui parle, qui écrit ! Bel hommage à Aznavour et nostalgie des temps anciens où chanter voulait dire quelque chose. Mon vote.
·
Image de Prijgany
Prijgany · il y a
Mon vote + 1 car j'aime ta façon d'écrire, de relater. La fluidité des phrases ; aucun mot ne heurte ; on se laisse porter. On dirait du Mapie...
·
Image de Marie Vincent
Marie Vincent · il y a
Merci beaucoup, tu me parles comme si tu me connaissais ;), ça m'intrigue ...
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un texte parfaitement en situation avec de vrais morceaux de chansons dedans ! Bravo, j'aime beaucoup cette interprétation (littérale mais très inspirée) du thème "Je me voyais déjà". Moi non plus je ne vote pas pour avoir des votes mais je mets quand même le lien dans cette même catégorie, je viens de l'envoyer, c'est tout frais ;-)
http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/a-l-eau-les-reves

·
Image de Marie Vincent
Marie Vincent · il y a
Merci ! J'étais tellement pas inspirée que c'est la seule chose qui m'est venue à l'esprit , pas facile de respecter les consignes ;) , je vais de ce pas vous lire !
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
On va croire que je vote pour tout le monde pour avoir des votes! Mais, non! Je me promène sur livres en tête, ce que je n'avais pas vraiment fait et je suis épaté, plein de bonnes choses! Un superbe hommage, une écriture très fluide, oui j'aime beaucoup! Et puis Aznavour c'est le plus grand!
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Mais non Luc, tout le monde n'est pas atteint du syndrome (bip bip) ;-) D'ailleurs moi aussi j'ai mis le lien du mien un peu plus haut !
·
Image de Cerise
Cerise · il y a
Pour te remercier et parce que ce texte mérite d'être connu https://youtu.be/RHlcXlGN38w
·
Image de Marie Vincent
Marie Vincent · il y a
Merci !
·
Image de Cerise
Cerise · il y a
Bravo pour cet hommage au grand auteur compositeur interprète qu'est Aznavour. Ton texte témoigne de sa pugnacité et de son talent qui a su vaincre tous les obstacles et préjugés. Quand on a un jour écrit une chanson aussi sublime que "Mourir d'aimer", on ne peut être qu'en haut de l'affiche. Tes mots dansent avec les siens une bien belle chorégraphie. + 1
·