2
min

Chaque instant est précieux, même pour le vide

Image de gillibert FraG

gillibert FraG

5 lectures

1

Le vide un jour eut une pensée, une pensée odorante, comme une forêt de printemps. Est-ce possible ? Non assurément, mais dit-on, pour Dieu rien n'est impossible. Peut-être le vide, lui aussi a-t-il quelques pouvoirs surnaturels. Que pensa-le vide ? D'abord comme notre célèbre Descartes, qu'il existait : Je suis, je pense
Oui, il éprouva une délicieuse sensation vertigineuse. Vous souvenez-vous de l'avoir ressentie peu après votre naissance ? Moi, oui, sucrée, lumineuse, fraîche comme l'eau d'une source de montagne, je m'en souviens avec mon corps et ma bouche, que donc j'étais petite encore ! Je crois que je ne savais pas parler, j'entendais ma mère répéter mon prénom avec tant d'amour, d'une voix si musicale, romantique, comme les valses de Chopin, mais plus simple. Puis le vide se demanda comment utiliser cette vie qui s'offrait à lui. Il observa le monde, les éléments. La terre :: elle donne ses fruits, le ciel, quel spectacles ! Le soleil donne lumière et chaleur;, et les hommes ; Ils aiment, haïssent, gouvernent et se disputent tous les pouvoirs, ils inventent et soignent, ils souffrent, se fâchent, se réjouissent, ont des convictions, des idéaux, et la foi, ce mystère l'attirait
Le vide voulut être homme, mais il comprit : Mon cerveau est vide, je n'en puis rien extraire, un citron sans jus, une tranche de bœuf sans sang, un fruitier stérile, un désert sans même de sable, un écrivain sans génie, sans talent. Oh, Seigneur, pourquoi ne suis-je que le vide, pourquoi as-tu créé une non créature, pourquoi en ai-je pris conscience? Sans doute est-ce une erreur, ce n'était pas prévu
Que faire ? Peut-être serait-il préférable de retourner au néant ? C'est ce qu'il fit.
Je le désapprouve : il avait sa chance, ne gaspillez pas la vie : chaque instant est précieux. il faut faire des choses. Le vide
eût, avec un peu de volonté certainement su trouver en son être quelque idée étrange et qui nous eût surpris, qui sait ? , séduit, peut-être. Ne voit-on pas des artistes qui exposent un rien ? Toujours, parmi les spectateurs; l'un d'entre eux trouve une richesse, décrit, explique. Donnez un brin d'herbe quelconque à un galeriste, il saura découvrir en lui grande poésie, merveilles cachées, montagnes de beautés pour l'esprit
Et il saura convaincre. Le vide a, comme tant d'autres sa chance de faire de son existence quelque chose de positif : Il lui suffit d'un peu de travail, de joie, et de chance.
Le vide est mort, parce qu'il l'a choisi, mais il peut à tout instant se réveiller Souhaitons le lui.
Il s'est trompé, il s'est cru néant. Il n'a pas su comprendre sa valeur
Disparaître, c'est trop facile! Qu'il se réveille, ce faux néant ! et s'enfle et se remplisse, et explose de plénitude, répandant partout de savoureux fruits, des bienfaits à foison !
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Le vide a pourtant une chance merveilleuse : on peut le remplir ! Et qu'est-ce que ça fait du bien, de faire le vide, pour recommencer à zéro !