Chapitre 12 : Sacré-Cœur

il y a
1 min
14
lectures
4

Votre Shy Cat aime philosophie et poésie , cherchant, encore et encore le sens d' une présence! http://www.monbestseller.com/actualites-litteraire/8724-pourquoi-jecris-18#comment-44022 Si la  [+]

Monsieur K prit résolument le chemin de Montmartre.
Très vite, il se retrouva essoufflé, en grimpant les petites rues qui menaient vers le Sacré-Cœur.
Il songea, avec mélancolie, qu’enfant il jouait à grimper, le plus vite possible, les marches qui menaient au parvis.
Il improvisa un haïku, pour se donner le temps de reprendre son souffle et d’exprimer sa mélancolie :

Quand ton corps ne cesse
de te rappeler qu'hélas
le temps a passé

La vue de la basilique lui inspirait des sentiments partagés. Certes, elle ne manquait pas d’allure, et puis Montmartre a toujours la saveur du « vrai » Paris, le Paris d’avant Haussmann et d’avant le tsunami bobo.

Mais son sang d’ouvrier parisien ne pouvait oublier qu’elle n’était là que pour expier la Commune.
Et ce sont les crimes des communards qu’il fallait expier, le sang des communards ne valait rien. Après tout, à l’époque, à l’exception notable d’Hugo et Rimbaud, tous les écrivains avaient craché sur les victimes.
Pour faire oublier ses origines « louches » (son sang noir) Dumas fils s’était surpassé.

Il avait accablé le fier Courbet, un de nos plus grands peintres, qui avait eu le malheur de rallier la révolte :
« De quel accouplement fabuleux d’une limace et d’un paon, de quelles antithèses génésiaques, de quel suintement sébacé peut avoir été générée cette chose qu’on appelle Gustave Courbet ? Sous quelle cloche, à l’aide de quel fumier, par suite de quelle mixture de vin, de bière, de mucus corrosif et d’œdème flatulent a pu pousser cette courge sonore et poilue, ce ventre esthétique, incarnation du Moi imbécile et impuissant ?

Mais sa réflexion historique fut interrompue, par un message sur son portable :
Elaine est en grave danger. Tu la retrouveras, cachée dans l’Hôtel des voyageurs.
Philippe se mit à courir vers la place du Tertre.
4
4

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
Pas très sympa pas le Dumas fils, mais l'invective est plutôt drôle ;-))
Image de Philshycat
Philshycat · il y a
un style pour un salaud ?
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
C'est vrai que je ne le connaissais pas sous sa dark side, l'homme de la dame aux camélias ;-))
Image de Philshycat
Philshycat · il y a
et oui ^^

Vous aimerez aussi !