1
min

Chapeau sur le Styx

Image de DanChuruska

DanChuruska

13 lectures

0

L'homme au chapeau se raidit, l'attitude soudain moins fluide, le corps au paroxysme d'une tension qu'il reconnaissait mieux que nulle autre. Il prit quelques secondes pour se complaire dans cette sensation onctueuse et familière. Puis, lentement, il reporta son attention sur la nouvelle venue, inclinant la tête en un point d'interrogation. Quelle était cette ombre à l'aura extraordinaire, qui criait son désarroi comme une mère qui perd son enfant ? Quelle était son histoire ? Qu'avait-elle perdu ? Était-ce simplement cet endroit qui la bouleversait tant ?
Le temps n'avait couru que d'un battement que déjà le chapeau abritait une langue sur des lèvres, se baladant telle un serpent en chasse, écho d'une délectation d'avoir trouvé une telle âme, un tel bouillonnement de désespoir. Sa barbe tressauta grossièrement sous le mouvement du reptile, sa cape claqua lorsqu'il s'élança de vigueur et sa gorge se gonfla du son de sa propre voix.
Il chanta.
Il chanta la satisfaction d'avoir un spécimen exaltant, de pouvoir l'ajouter à son arbre d'êtres incandescents. Un nouveau pion sur son échiquier étincelant.
Puis, il rugit.
Il rugit tel un lion qu'il savait sur Terre, et, d'un bond, fondit sur sa proie. L'âme, apeurée par un son qu'elle ne reconnaissait que trop bien, réminiscence d'un animal instinct, se figea, prostrée dans une attitude grotesque. En un instant, le chapeau l'avala. La peur n'a certainement jamais sauvé personne. Le souffle perdu se dilua, et devint un morceau de cet homme qui n'en était pas un, un organe de l'être qui un jour défierait les dieux. Celui qui n'était ni mauvais ni bon; le collecteur d'âmes.
Un instant perturbé par cette nouvelle acquisition, l'homme au chapeau secoua sa raison. Et comme si ce geste avait rappelé son entier, il se redressa et se rappela soudain de son nom. Il s'appelait Charon.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,