2
min

Ce dernier jour

Image de Marl Oux

Marl Oux

318 lectures

49

Mon réveil sonna à 7h00 mais lorsque j’ouvris les yeux, il était 7h45. La journée commençait bien, je suis en retard pour mon dernier jour de stage. Solution faire l’impasse sur le petit déjeuner et attraper le RER de 8h05 !!!
J’aime l’ambiance du métro parisien, je suis arrivée il y a 4 mois, débarquant tout droit de la campagne provençale et je me suis tout de suite sentie bien dans cette ville. Et pourtant mon stage est loin d’avoir été positif, j’aurai juste appris à faire du café et des photocopies. Et ma déception est telle que depuis quelques jours, j’avais hâte de terminer ce stage et je m’y rendais tous les matins à contre coeur.
Je sens que la journée va être longue, tout m’énerve déjà, d’être partie sans déjeuner, d’être quasiment écrasée contre les portes du RER... d’habitude je prends celui de 7h45 et il est moins bondé et ça me va très bien. A 8h05, la rame est pleine et malgré l’heure matinale, une odeur de transpiration flottait déjà dans l’air. Je commençais à me sentir nauséeuse. Je regardais les formes défilées, la tête appuyée contre la vitre... Comment apprécier ces choses là quand le métro nous emmène où on n’a pas envie d’aller ? Mais ce que je ne savais pas encore, c’est que ce dernier jour serait le début d’une nouvelle aventure...
Tout à coup, je sentis une petite tape sur mon épaule. Il me souriait et me faisait signe de venir et il me proposa gentiment sa place assisse. Il avait un magnifique sourire et de beaux yeux bleu-vert.
J’étais gênée, je me sentais tellement mal debout, serrée, le ventre vide que je devais être bien pâle et il l’avait remarqué.
On descendit à Châtelet-Les Halles, puis on fut emporter par la foule qui quittait elle-aussi la station et il disparut non sans se retourner pour me sourire et je pus lire sur ses lèvres : « bonne journée ».
J’ai pensé souvent à lui aujourd’hui ce qui rendit cette journée plus légère. Cela faisait 4 mois que j’étais en stage à Paris et je n’avais rencontré personne. Et demain, je repartais et je prendrais le RER pour la dernière fois pour me rendre à la Gare et rentrer à Avignon.
Je profitais de ce dernier jour pour finir le travail plus tôt et me rendre à la station Châtelet-Les Halles pour forcer un peu le destin et revoir ce garçon.
Arrivée à destination, je m’assis sur un banc, il était 17h30. D’habitude, je sortais du travail vers 18h00 voire 18h30 et je ne l’avais jamais aperçu.
Cela faisait 45 minutes que j’attendais en scrutant tout ce qu’il passait autour de moi. Je commençais à décourager, peut-être que forcer le destin n’était pas une bonne chose !!!
Mais tout à coup, je le vis... Nos regards se croisèrent, il me sourit.
La rame entra en station, je me suis levée et je l’ai suivi. Les portes s’ouvrirent, il se retourna et me laissa passer devant lui. Je sentis sa main dans le creux de mon dos, je frissonna et je sus que ce jour ne serait pas le dernier...

PRIX

Image de Les 40 ans du RER

Thèmes

Image de Très très courts
49

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Cathe Mollard Maiocchi
Cathe Mollard Maiocchi · il y a
j'adore , je voudrais connaître la suite. ❤
·
Image de Isdanitov
Isdanitov · il y a
Très mignon et écrit d'une plume très fluide. Bien vu.
L'un de mes TTC se retrouve actuellement en finale de la Matinale, peut-être le porterez-vous encore plus haut ? Merci pour votre soutien.
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-cle-12 ?

·
Image de Emilie Benoit
Emilie Benoit · il y a
Joliment écrit bravo !!!
·
Image de Mélanie Vallet
Mélanie Vallet · il y a
bravo!
·
Image de Klelia
Klelia · il y a
Au bon endroit...au bon moment !
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Joliment réussi.. Vous avez les votes d'Arlo qui vous invite à découvrir ses deux poème "sur un air de guitare" retenu pour le prix hiver catégorie poésie et "j'avais l'soleil au fond des yeux" en finale de la matinale en cavale. Bonne chance à vous.
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/javais-lsoleil-au-fond-des-yeux

·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Il y a deux invariables dans ce Prix, trois devrais-je dire : la station Châtelet-les- Halles, le thème de la transpiration et LA Rencontre avec le fameux R majuscule. Vous combinez les trois, mais votre texte est lisible et je vous assure que pour un lecteur, c'est beaucoup plus essentiel que ne semblent le penser certains auteurs. Mes encouragements.
·
Image de Marl Oux
Marl Oux · il y a
Merci :)
·
Image de Samantha Monnier
Samantha Monnier · il y a
J adore je veut la suite.....!!!!
·
Image de Loïc Benoit
Loïc Benoit · il y a
Prenant....
·
Image de Kris Bruand
Kris Bruand · il y a
Oui on veut la suite!
·