Ça va passer

il y a
1 min
324
lectures
35
Finaliste
Jury
Recommandé

De la mièvrerie, un peu de cruauté, beaucoup d'ironie, de la guimauve jusqu'à l'overdose. Si mes histoires sont à l'eau de rose, elle est empoisonnée. J'aime extraire de la simplicité de la vie  [+]

Image de 2015

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

J'ai mal au ventre. Maryvonne m'a dit : « C'est normal, ça va passer. »

Ça me fait penser au jour où j'avais mangé trop de cerises. Ça tire, ça brûle. Avec ma sœur, on avait cueilli plein de cerises dans le jardin. On avait les joues et les mains recouvertes de jus rouge et collant. On aurait dit du sang. J'avais taché ma robe blanche. Ma mère m'avait engueulée !

Là, si je retourne encore aux toilettes, c'est Maryvonne qui va m'engueuler. Je pourrais y aller sans rien demander à personne, mais le problème c'est mon costume : pour l'enlever, avec les boutons dans le dos, c'est impossible ! Je n'y arrive pas toute seule !

— On rentre en scène dans cinq minutes, crie Maryvonne.

J'ai mal au ventre... Maryvonne m'a encore dit : « C'est le trac, c'est ça d'être une star. Ça va passer ! » Elle m'a dit aussi : « Tiens bien ton micro, sans parler trop près dedans et ar-ti-cu-le ! »

Ils sont beaux les costumes, mais le tissu gratte ! Pour trouver la bonne taille, on a dû faire plusieurs essayages ! J'en avais marre !

J'ai perdu mes ballerines noires ! Heureusement, Maryvonne en avait une paire en plus, mais là aussi, il y a un problème. La pointure est un peu petite pour moi, alors l'élastique, sur le dessus du pied, me fait un peu mal.

C'est un jour important. Ça fait longtemps que j'attends ça. Je connais mon texte par cœur. Maryvonne m'a dit : « C'est parfait, mais ar-ti-cule ! »

Un journaliste de Var Matin est venu. Il a posé des questions à Maryvonne. Il nous a pris en photo. J'étais devant les autres. Il m'a demandé si j'étais contente d'être là et comment je trouvais l'Opéra de Toulon. Maryvonne m'a soufflé : « C'est un privilège d'être là ! »

Ça m'a donné encore plus mal au ventre. C'est pas facile de devenir célèbre !

Il y a déjà du monde. On entend les gens qui s'installent derrière le rideau rouge.

Maryvonne me dit :
— Je compte sur toi ! Tu vas être super !

Ça me rassure un peu. Je n'ose pas encore lui dire que j'ai mal au ventre... De toute façon, je sais ce qu'elle va me répondre : « C'est normal, ça va passer, c'est le trac ! »
Mais je ne peux pas m'en empêcher :

— Maryvonne, ça va passer ?
— Quoi ? Y'a trop de bruit !

J'ai peur qu'elle m'engueule alors je dis :

— Ça va passer... à la télé ?

Maryvonne éclate de rire :

— À toi de jouer ma grande !

Je rentre en scène, je n'ai plus du tout mal au ventre et j'articule micro en main :
— Mesdames et messieurs, bienvenue au spectacle de l'école maternelle Célestin Freinet...




Recommandé
35

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Numéro cinq

Céline Lledo

Il ne marche pas très bien cet ascenseur. Je préfère attendre quelques minutes de plus. Je suis crevé, ça m'achève d’escalader toutes ces marches.Ça pue toujours dans l'ascenseur. Un... [+]

Très très courts

Le chantier

Pascale Dehoux

Monsieur,Hier, sur le chantier, je suis partie précipitamment et sans doute n’avez-vous pas compris quelle mouche me piquait.Je suis une enthousiaste et, depuis le début, je surveille... [+]