Brume d'Opéra

il y a
1 min
303
lectures
39
Finaliste
Jury

Boulimique de lecture dès que j'ai su décrypter mes premiers mots...la science fiction avait mes faveurs à l'adolescence ! En écriture, j'ai retrouvé mes premiers amours : j'adore mettre en  [+]

Image de 2016
J'accueillais avec volupté les claques tièdes de ce mois de novembre qui n'en finissait plus de retenir l'été ; de micro gouttes de pluie piquaient mes joues comme autant de grains de sable ; le temps alangui dans la moiteur de la nuit engluait mes mouvements. Je m'enfonçais jusqu'aux chevilles dans un enchevêtrement de feuilles de catalpa ; un bruit de papier froissé m'accompagnait. À deux cents mètres, les enseignes des commerces tremblotaient comme des phares dans la brume du large.
Un bruit sec aussitôt suivi d'un commentaire sonore me fit sursauter.
- Flûte, j'ai cassé mon talon !
Une femme grande et forte tentait de reprendre à une grille d'égout dissimulée par les feuilles une chaussure rouge incroyablement fine. Un foulard désuet laissait échapper quelques boucles d'un blond très pâle, qui venaient chatouiller un nez pointu. Dans le halo du réverbère, un profil vaguement familier se dessinait, où le menton contestait la proéminence de l'appendice nasal. Je l'approchai.
- Vous avez besoin d'aide ?
Lorsqu'elle se redressa, son imperméable s'écarta sur une robe écarlate et un décolleté garni d'un triple rang de fausses perles, soutenu par une forte poitrine. L'impression de déjà vu m'envahit.
- Si, no, euh, je veux dire non, grazie. Ach, ces feuilles, personne ne les ramasse, ici ? Dit-elle en brandissant sa chaussure sauvée des égouts.
L'écho de sa voix fut répercuté par la caisse de résonance des immeubles, qui en amplifia le timbre et le volume.
- Vous, vous êtes la casta-, la castafiore ! M'exclamai-je en bredouillant.
Je venais de reconnaître la célèbre soprano.
- Si, si, bravissimo, je suis la grande cantatrice, la meilleure, l'inégalable Bianca Castafiore !
Les joues rosies, les yeux brillants, elle avait oublié l'incident et retrouvé sa prestance. Elle semblait tout juste sortie d'un album, le crayon lui avait donné chair, l'encre encore humide l'éclat de la vie. L'émotion me voila le regard ; je me laissai tomber sur le banc le plus proche, les mains moites. Une bouffée de chaleur me monta au visage. Cela dura quelques secondes tout au plus, mais lorsque ma vision s'éclaircit, la Castafiore s'était évaporée ! Je tournais la tête, cherchais un indice, la chaussure rouge, le foulard, un éclat de perle ; j'appelais mon idole. Je cherchais une ombre projetée par l'un des réverbères. Rien. J'étais seule. Je me mordis les lèvres : je n'avais même pas pensé à lui demander un autographe !

Alors que j'atteignais les commerces, cherchant des yeux ma Castafiore évanouie, j'entendis la musique qui s'échappait des hauts parleurs : c'était l'air des bijoux de Faust, entrecoupé par la voix offensive de l'animateur. La quinzaine commerciale célébrait l'alliance de l'opéra et du gorgonzola !
39

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,