Bonnes nouvelles

il y a
2 min
36
lectures
1

Je suis une quadra qui aime écrire, lire et la poésie . Je m'inspire de ce que je vois peu importe quoi, tant que cela raisonne en moi ;-) J'ai publié un recueil de poésie il y a 6 ans déjà! Le  [+]

Je regarde avec fébrilité mon téléphone portable. Un sms vient d'arriver et je n'ai aucune envie de le lire. Pourtant, il est très important pour moi. C'est la réponse que j'attends depuis si longtemps que je n'ose pas l'ouvrir. J'ai peur de constater que la réponse est négative. "Mademoiselle, nous sommes au regret de vous dire que votre oeuvre ne sera pas retenue pour notre concours littéraire. La qualité de celle-ci n'est pas en cause, soyez rassurée." Non, je ne veux pas voir ça! Cela marquerait sans doute la fin de ma tentative de carrière dans ce milieu si difficile de la littérature. J'ai participé à tant de concours que mes mains en ont mal à force de noircir du papier. Mes histoires plaisent toujours mais ne sont jamais retenues.

Tous me disent que j'ai du talent, que je ne dois pas baisser les bras mais à chaque fois, j'essuie un refus catégorique de la part des jurys. Aujourd'hui, je ne veux pas lire ce message qui marquera sans aucun doute la dernière déception de ma vie. Mon téléphone m'envoie des signaux lumineux pour que j'ouvre ce petit message, que je le lise. J'en suis incapable. Je regarde mon téléphone, en état de choc, et lorsque le courage prend enfin possession de moi, sa sonnerie m'empêche de lire. C'est un numéro que dont je ne sais à qui il appartient. Je décroche au bout d'un temps infini et j'entends une voix me dire "Bonjour mademoiselle, je viens de vous envoyer un courrier électronique mais comme je n'ai pas de réponse, je me permets de vous contacter directement. Je suis la personne en charge de la sélection du concours littéraire "Histoires courtes". Votre oeuvre a non seulement retenue notre attention mais j'ai le plaisir de vous dire que vous faites parti des dix finalistes. J'aimerais vous rencontrer rapidement si cela vous est possible."

J'ai bafouillé quelques remerciements puis nous avons fixé le rendez-vous pour la semaine suivante. Je regarde mon téléphone et je lis le sms qui ne provient visiblement pas de la personne avec laquelle je viens de parler mais de mon compagnon. Je l'ouvre et je lis "Cela fait maintenant deux ans que nous sommes ensemble. Tu es la femme de ma vie. Veux-tu m'épouser?"
Je manque de lui envoyer une réponse mordante tant la demande n'est pas celle que je souhaitais. Le romantisme et lui, ça fait deux! Alors dans un élan de joie, je lui réponds "Si tu me le demandes autrement, la réponse sera oui!"
Il a surgit de nulle part et m'a enlacée puis m'a murmuré à l'oreille "Veux-tu faire de moi l'homme le plus heureux?" Il n'a pas attendu longtemps la réponse... Autant de bonnes nouvelles, il faut les fêter sans attendre qu'il soit trop tard.
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 8 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Saint-Maur
Saint-Maur · il y a
Ah les affres des demandes en mariage ! non je plaisante... quoi que... les éditeurs sont effarouchés au-delà de toute mesure quand on leur demande (même très gentiment) s'il veulent bien marier nos œuvres à leur maison...
Image de Le Petitclown
Le Petitclown · il y a
Oui c'est tout à fait ça. C'est pourquoi l'auto édition est une solution à leur refus. Ce n'est pas facile mais au moins il y a moins de refus !
Image de Saint-Maur
Saint-Maur · il y a
Je suis d'autant plus d'accord avec vous que j'ai eu la... mal... chance d'être édité par des éditeurs plus ou moins classiques (l'Harmattan et les Presses du Midi) mais je n'y ai jamais trouvé mon compte, non pas en terme de droits d'auteur (ça je m'en fiche un peu) mais de considération... l'auteur étant considéré comme un sherpa et un commis-voyageur plutôt que comme un artiste...
Image de Le Petitclown
Le Petitclown · il y a
C'est tout le problème de l'édition et ils sont frileux à l'idée de publier de jeunes auteurs donc cela ne donne pas envie de s'y frotter !!
Image de Saint-Maur
Saint-Maur · il y a
Comment cesser d'être un jeune auteur ? même à 63 ans... :-)
Image de Le Petitclown
Le Petitclown · il y a
Je ne sais pas... Ils ne "nous" donne pas notre chance !
Image de Saint-Maur
Saint-Maur · il y a
Je suis entièrement d'accord avec vous, heureusement des systèmes comme Short Edition existent, c'est vraiment une chouette communauté littéraire.
Image de Le Petitclown
Le Petitclown · il y a
Oui tout à fait

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Maybe blues

Nicolas Juliam

Il existe des périodes où tout est compliqué, laborieux. Des séquences de vie brouillées où tout vous échappe, s’effrite, s’étiole, se désagrège. Des moments peu appréciables où un... [+]