Bonheur félin

il y a
1 min
193
lectures
47
Finaliste
Jury
Image de 2016

Thème

Image de Lever de bonheur
Longtemps je me suis trompée de bonheur. Ile lumineuse dans la pénombre de la chambre, posée sur le marbre veiné de la table de chevet, la lampe Gallé diffractait ses veines dorées sur le couvre lit blanc où j'aimais à contempler mes trois chats choisis soigneusement dans un souci d'harmonie esthétique et sensuelle, trois mâles dont la castration me semblait un gage de soumission.
Leur présence alanguie au milieu des coussins multicolores du lit m'invitait à un voyage immobile vers des ailleurs exotiques, dont j'avais établi le rituel ; je fixais les pierres précieuses qui leur tenaient d'yeux, saphir, topaze, émeraude tendant vers le jade , les appelais à voix basse, Abyssin, Persan, Birman, - j'avais délibérément renoncé à des prénoms qui les auraient rabaissés à une trivialité inappropriée - créant des sonorités d'où surgissaient des temples labyrinthiques et sombres où des prêtres au crâne rasé veillaient sur des divinités félines. Je fermais les yeux, avançais ma main, guettais le frisson né du frôlement d'une fourrure rase, m'attardais dans une forêt laineuse et chaude, concentrée sur les variations familières et nouvelles de ces caresses quotidiennes. Mais une lassitude secrète de ces plaisirs solitaires, longtemps enfouie dans un déni rassurant, me poussa un soir vers un bar caché au fond d'une impasse où m'attendait un homme dont le seul lien avec moi était son amour des chats, des " races aristocratiques " précisait le message sur internet. Je voulais rester maitresse du jeu, l'observer avant qu'il ne m'aperçoive, j'arrivai en avance, m'assis en retrait sur une banquette de velours rouge et remarquant aussitôt le vase d'opaline bleu enserrant de minuscules catleyas violets, j'y vis la promesse de tous les possibles que mon imagination n'avait cessé de mettre en scène depuis plusieurs jours, jouant avec les scénarios au gré de mes rêveries vagabondes. Quand il s'assit auprès de moi dans la semi obscurité je fermai instinctivement les yeux pour me concentrer sur les effluves capiteuses de cuir et d'épices adoucies d'une pointe de vanille flottant autour de lui puis je remarquai la chemise entrouverte sur une pilosité brune et abondante; je sus, au frisson qui soudain parcourut mes mains, que j'avais trouvé le partenaire avec lequel j'explorerai de nouvelles harmonies tactiles et olfactives dont les variations subtiles traceraient la géographie de son corps, voyages à deux vers des promesses de bonheur voluptueux.
47
47

Un petit mot pour l'auteur ? 27 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Subtropiko
Subtropiko · il y a
En voilà deux qui sont partis pour "faire catleya" ! Bravo pour cette finale.
Image de Perle Vallens
Perle Vallens · il y a
Très sensuel :)
Image de Chantrene
Chantrene · il y a
Très beau texte, bien écrit, suave et sensuel par les mots choisis dans la description du lit, de la lumière, des chats et dans l'expression de l'émoi.
Image de Christian Pluche
Christian Pluche · il y a
Bravo et bonne chance pour la finale ! Peut-être aurons-nous l'occasion d'échanger le 24 ?
Image de Arya
Arya · il y a
bravo !!
Image de Lolo
Lolo · il y a
Belle écriture ! Mais je n'en doutais pas. Ton fiston.

Bises

Image de Titi
Titi · il y a
Bonjour Anita
Quel beau texte je suis très fière de ma grand mère

Image de Chat
Chat · il y a
très beau voyage...
Image de Daniel Sorgues
Daniel Sorgues · il y a
Bravo.
J'aime

Image de Bennaceur Limouri
Bennaceur Limouri · il y a
Délectation exquise et profonde d'origine animale et humaine. Je vote et vous invite à parcourir mes essais poétiques : « Amour adolescent », « Message d’une paix agonisante », « Lettre d’un candidat à l’émigration ». Merci et bonne chance.