1
min

Bleu outremer

Image de caroline_or

caroline_or

49 lectures

36

Je t’ai vu, bel oiseau, traverser juste au dessus de moi sur la route pour aller au marché. Tu ne t’y trompais pas, libre vers le Montjoux protégé.

Tu m’as vraiment intriguée, si bien qu’à présent je suis là, derrière mon clavier, à chercher sur l’écran une photo anonyme d’un autre que toi et qui pourrait te ressembler. J’ai espoir de trouver le cliché qui pourrait me rappeler cet instant furtif où toi et moi avons fixé l’instant pour l’éternité.

Te souviens-tu, toi ? C’était il y a quelques jours, juste avant les Rameaux, au-dessus de la route départementale 522 entre Meyrieu-les-étangs et Saint-Jean-de-Bournay...

J’ai cru rêver en te voyant déployer tes belles plumes sur le pourtour de ta queue. De magnifiques plumes bleues tournées vers moi pendant ton vol, puis vers les arbres qui te tendaient les bras. Et moi, au volant de ma petite voiture, non je ne rêvais pas, je t’admirais.

Ah ! J’ai peut-être trouvé... sur le site nature-isere.fr
« Geai des chênes : On le voit souvent traverser une route d’un bois à l’autre. On le reconnait à sa taille de merle, son croupion blanc et ses magnifiques petites plumes bleues sur les ailes. » Oui à lire ces quelques lignes c’est peut-être toi, mais sur les photos non ce n’est pas toi, je ne te reconnais pas !

Peut-être étais-tu seulement de passage ? Oiseau migrateur ? Voyageur solitaire ? Tiens je vais demander au moteur de recherche Ecosia.
« Pie bleue ibérique »
Serait-ce toi ? Viendrais-tu d’Espagne, du Portugal, ou bien d’Asie pour venir ici jusqu’à moi ?
Pourquoi pas... ce serait rigolo, tu serais un peu comme moi ! Je ne suis pas d’ici, pourtant j’étais sur cette même route, avec toi, entre l’Extrême-Orient et ma Méditerranée bien-aimée.

Stop, j‘arrête. C’est comme chercher sur internet la photo de quelqu’un croisé à l’improviste... et qu’on ne reverra peut-être jamais.

Ce que je garde de toi je ne veux plus le disperser : je garderai cet instant dans ma mémoire. Tu es unique. Jamais je ne te trouverai figé dans un cahier, catalogué dans un livret, scanné sur une page pixélisée.

T’avoir rencontré, tout est déjà là : un symbole de liberté que tu m’as offert dans la nature, la vraie !

Et puis je te reverrai dans mes rêves, un peu comme ma grand-mère qui, quand je l’appelle me rend visite tendrement.

Et puis maintenant je me souviens, je te connais, nous nous étions déjà rencontrés dans le jardin il y a quelques années.
Merci à toi pour ces retrouvailles et cet instant d’éternité, il y a quelques jours sur la route de Saint-Jean-de-Bournay !

PRIX

Image de 2019

Thème

Image de Très très court
36

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Yasmine Adioui
Yasmine Adioui · il y a
Je vote! Bravo en espèrent que voua allé voler jusqu'au podium! Une invitation à lire ma TTC en concours, merci d'avance et bonne journée!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-inventions-naissent-mais-les-hommes-meurent-1

·
Image de Matthieu Varaut
Matthieu Varaut · il y a
Cela donne envie de partir à la recherche de cet oiseau rare !
·
Image de loulou38
loulou38 · il y a
j’espère que vous reverrez cette oiseau
·
Image de nanou38
nanou38 · il y a
mes votes
très beau poème

·
Image de loulou38
loulou38 · il y a
exact
·
Image de lulu38
lulu38 · il y a
mes votes !!
au passage venez voir " la rage d'un fauve en voyage" dans la rubrique collégiens

·
Image de lulu38
lulu38 · il y a
très émouvant
·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Habile procédé narratif aux vertus littéraires et pédagogiques.
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Un bel oiseau que j'ai pu admirer grâce à Google ;)
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Un joli récit...
·