Bip bip bip

il y a
1 min
363
lectures
65
Qualifié

J'écris pour inventer des libertés, pour m'approprier les pleins pouvoirs, pour (m'auto)critiquer, pour (me)sauver, pour (me)venger...mais aussi pour déterrer et dompter les monstres (intérieurs)  [+]

Image de Eté 2016
Bip bip bip...
Depuis ces derniers jours, sa tête était pleine de bips. Jamais les mêmes bips. Mais toujours intrusifs. Envahissants. Et accaparant tout effort de repos.
D'ailleurs, la vie est pleine de bips finalement. C'était ce qu'elle se disait tout en déposant ses achats sur le tapis roulant. L'hôtesse de caisse scannait automatiquement les produits. Dans une indifférence sidérante aux bips qui se succédaient jusqu'au dernier article. Le client prenait le relais en pianotant son code de carte bancaire sur le lecteur: et re-bip bip bip...
Si elle fermait les yeux pour ne se concentrer que sur ces bruits, ils se confondaient jusqu'à ne devenir qu'un son strident. A donner le vertige.
Quand son téléphone sonna, elle répondit comme une automate. Encore un bip de plus. Sa messagerie. Forcément, avec le brouhaha ambiant, elle ne l'avait pas entendu sonner. C'était l'hôpital. La voix était monocorde. Elle lui annonçait qu'il était parti. Cette nuit. Dans son sommeil. Assurément il n'avait pas souffert. Voilà, des bips en moins. L'équipe médicale a dû débrancher ses machines. Libérer son lit. Pour un autre. Pour des nouveaux bips.
Elle glissa son portable dans son sac. Et patiente, continua à faire la queue à la caisse. A quoi bon se précipiter, maintenant qu'elle était seule.
Bip bip bip...

65

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Le village de Noël

Sylvie Loy

A l'occasion des fêtes de Noël, le centre du village, qui ressemblait à n'importe quel centre de village en hiver – triste et abandonné –, revêtait ses plus belles décorations. Les rares et... [+]