1
min

Baisodrome

Image de Santiago Cuervo

Santiago Cuervo

213 lectures

109

Quelle d’idée d’être sorti avec elle ! Elle pourrait être ma petite fille. Me voilà au bras d’une post-adolescente roulée comme une déesse, qui n’a pas mis de soutien-gorge sous son tee-shirt et qui me vouvoie comme le vieux bonhomme que je suis. Je n’avais plus eu de rendez-vous galant depuis mon divorce. Merde ! Louis,l’autre abruti de l’atelier d’écriture qui nous livre tous les mardis ses rêveries lubriques en alexandrins. « Et j’aperçus alors sa vulve érubescente » Je le salue, gêné. Il me sourit et mate la poitrine d’Allison – c’est ainsi que se prénomme ma cavalière. Raide comme un piquet,les yeux anormalement fixes, il a tout du satyre en rut.

On ne peut pénétrer dans la boîte que par une espèce de sas où vous attend un videur – comble du stéréotype, il porte un tricot noir et ne s’exprime que par des petits mouvements de la tête. En voyant Allison, le videur secoue la tête positivement. Il me refoulerait presque sans l’intervention d’Allison. C’est vrai qu’elle est belle, et jeune ; elle a coiffé ses cheveux blonds en une queue de cheval éblouissante de simplicité; ses jambes aériennes, galbées comme deux épées de luxure, sont plantées dans des chaussures rouges à talons hauts. Elle m’invite à danser. La dernière fois que j’ai posé le pied sur une piste de danse, c’était avec ma femme, au mariage de Guy.

Ma prostate se rappelle à moi, je prétexte que je vais m’en griller une et je file aux WC. Un bruit bizarre vient de la cabine à côté de la mienne. Un couple a dû s’y enfermer pour conclure la soirée. On entend un grognement de bête féroce et un soupir étouffé. Décidément cette boîte est un vrai baisodrome. Le loquet claque, je vois la porte s’ouvrir dans la glace. Je demande pour rire : « La soirée a été bonne? » Un homme sort de la cabine en remontant sa braguette. Il paraît sonné comme un boxeur.Il doit avoir vingt-cinq ans ; il porte une chemise moulante qui laisse deviner une musculature impeccable. Je me retourne, je suis assez curieux de voir la tête de sa conquête. L’éphèbe, qui ressemble étrangement au prof de yoga de ma femme, s’éclipse. Bruit de chasse d’eau. Une femme sort enfin. Elle avance à petits pas en tournant sa minijupe dans le bon sens. Elle lève la tête, se fige. Je dis dans un souffle : « Corinne ! » Ma femme, enfin mon ex-femme ne dit rien. Elle aussi, elle détale sans mot dire. Après quelques minutes de stupeur, je me mets à rire. Décidément, Corinne aura toujours eu un temps d’avance sur moi. Je me sens soudain plus léger. A nous deux Allison !

PRIX

Image de 2016

Thèmes

Image de Bordel ambiant
109

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Yoann Bruyères
Yoann Bruyères · il y a
J'aime bien l'idée de ce texte !
·
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Devant la fraîche beauté d'Allison même les pros s'tâtent, alors je ne vous dis pas le narrateur. Du style et de la dérision.
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Il y a de ses instants magiques où l'amour tourne.. et cela fait des étincelles de circonstance
·
Image de Santiago Cuervo
Santiago Cuervo · il y a
Merci pour ce joli commentaire.
·
Image de Cookie
Cookie · il y a
J'aime l'humour de votre récit. Bravo !
·
Image de Stéphanie Lamache
Stéphanie Lamache · il y a
"Instant de vie", en effet, bien saisi et bien campé !
·
Image de Jean Nascien
Jean Nascien · il y a
C'est vraiment bien écrit. Il y a du style dans ce texte, un ton.
·
Image de Pierre Priet
Pierre Priet · il y a
Bravo! Mon vote évidement ! Je vous invite, si vous trouvez le temps a lire ma nouvelle " blizzard" en finale :)
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Beaucoup d'humour et de rythme ! Je découvre ☺
·
Image de Mog
Mog · il y a
Drôle à souhait ! Et en plus bien écrit. On ne sait jamais avec qui on vit, ou avec qui on a vécu ...
Peut-être passerez-vous par ici : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/mot-d-amant

·
Image de Santiago Cuervo
Santiago Cuervo · il y a
Merci beaucoup. Et j'y cours.
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Bonjour à vous. Vous aviez aimé différences. Arlo vous invite aujourd'hui à venir découvrir son TTC le petit voyeur explorateur et son poème Découverte de l'immensité dans la matinale en cavale. Bonne journée. Arlo
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur