1
min

Auteurs, auteures, poètes, poétesses, écrivains, écrivaines...

Image de Jeanne

Jeanne

177 lectures

28

Un grand, un immense merci à vous toutes et tous qui avez soutenu, « apprécié » au propre et au figuré mes compositions finalistes, troisième et treizième place dans votre cœur, ainsi qu’aux lecteurs, lectrices connu(e)s ou inconnu(e)s qui sont passé(e)s furtivement, leur soutien est tout aussi précieux.

Les concours, les compétitions tout comme les jours et les nuits se succèdent, s’enchaînent à un rythme fou, une cadence effrénée, se suivent et ne se ressemblent pas. Si le temps de la St Valentin/tine, câlin/câline est fini, passé, oublié, balayé, tombé dans l’oubli, les oubliettes de SE, pour autant l’aventure continue, se poursuit en vue du Grand Prix du printemps... des poètes.

A cet effet, je vous invite, dès à présent vous donne rendez-vous à L’heure bleue, l’heure des amoureux afin d’y laisser votre empreinte, Empreinte de nuit, ça va de soi(e) et de velours. Deux compositions poétiques auxquelles je tiens comme à la prunelle de mes yeux. Par avance, mille et un mercis.
28

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Bonne chance pour les GP de printemps, Jeanne... J'apprécie toujours tes textes ainsi que tes commentaires poétiques et/ ou humoristiques semés ici et là et qui sont eux-mêmes des "œuvres"... ;-)
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Coucou Joëlle. ... " des œuvres "… et/ou chefs-d’oeuvre en péril. :-) Quoi qu’il en soit, les frères guillemets sont bel et bien posés et présents pour remettre les choses et les idées à leur juste place.

Merci pour ces jolis souhaits, ceci dit, je ne me fais plus guère d’illusion ou quand le compte-coeurs n’est pas assez haut pour décrocher une médaille (d'or tant qu'à faire, au diable l'avarice) et trop haut pour intéresser le Jury, logique élémentaire ma chère Joëlle. Aller jusqu’en finale serait déjà pas si mal mais il y a du beau monde devant. Il va falloir que je pédale fort ou que je déploie mes ailes de papier ou bien encore que je sorte ma botte secrète. ;-)
Bises soufflées par un temps gris et mouillé. Fait bô ou fait pas bô sur l'île... Fait toujours bô diraient l'escargot et la grenouille.

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Le trop étant l'ennemi du bien, on souffre terriblement ici de la chaleur moite. Un orage vient d'éclater ce qui n'a même pas fait baisser la température et remettra bientôt de l'humidité dans l'air...

J'espère de tout cœur que tu seras en finale et que, quelle que soit la méthode : pédalage, envol ou... botte secrète ;-) tu la décrocheras, cette médaille, nom de Zeus !

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
En effet, ainsi sur l'île vous êtes non en hiver mais en hivernage, à avoir les mains poites et les pieds moites, rien ne vaut la chaleur sèche, à se balancer dans un hamac, les pieds en éventail, bercé(e) par de doux alizés. Vivement le mois d'avril, à m'envoler vers les pays chauds.
Que tous les dieux de l'Olympe entendent cette prière signée Joëlle, qui se situe dans les champs du possible, les conditions du GP étant plus souples que celles des prix éphémères, à décrocher un César, un Molière, une palme, un trophée, une médaille... un cachet, une tite Recommandation estampillée S. Editions par Thor, par Toutatis !... et si je rate l'envol, me loupe sur la piste, je fais grève de la plume. ♫ Mon truc en plumes, plumes de zoiseaux... ♫
Bises glacées soufflées par delà la Méditerranée.

·
Image de Praz
Praz · il y a
Autrice est un terme horrible !
·
Image de Gisny
Gisny · il y a
Mais non, mais non, Praz !
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Je sais Praz, en accord avec vous et pourtant acteur/actrice, rédacteur/rédactrice, détracteur/ détractrice, créateur/créatrice, fondateur/fondatrice, auditeur/auditrice, laudateur/laudatrice, éditeur/éditrice, moniteur/monitrice, conducteur/ conductrice, inspecteur/inspectrice, animateur/animatrice, directeur/directrice, producteur/productrice, compositeur/compositrice, lecteur/ lectrice, recteur/rectrice, tuteur/tutrice, instituteur/institutrice, apiculteur/apicultrice, cultivateur/cultivatrice, examinateur/examinatrice, ambassadeur/ambassadrice,
séducteur/séductrice… etc oui mais aguicheur/aguicheuse, vendeur/vendeuse, visiteur/visiteuse, docteur/doctoresse et notre fameux professeur/professeure, cherchez l’intrus. Des charmes et des coquetteries de la langue française qui favorise le neutre dans les termes génériques tels dentiste, médecin, cardiologue, cinéaste, critique, peintre, garagiste…etc en raison du e final existant. Du genre et du nombre (j’avais ouvert un fil à ce sujet) à présent, dès demain le masculin ne l’emporte, ne l’emportera plus sur le féminin mais participe, participera du bon sens.
Ma préférence va à auteure (qui se base sur la racine author) qui est plus doux à l’oreille et que j’utilise à volonté mais n’est pas du goût de tout le monde, de certain(e)s auteurs/auteures, académiciens/académiciennes, alors pour une fois n’est pas coutume je l’ai ajouté, fait un mélange pour ménager les susceptibilités… et c’est raté comme le prouve ce cri du cœur réprobateur ! :-) Je vais l’ôter et celles et ceux qui penchent pour autrices vont me voler dans les plumes. Quel dilemme ! De plumes, je n’en ai qu’une et j’y tiens comme à la prunelle de mes yeux. Ma devise est : Je ne suis qu’une femme et seule la plume est mon arme. Merci Praz pour ce passage remarqué et remarquable, ceci dit, il n’est pas interdit d’aller apprécier mes compositions poétiques.

·
Image de Gisny
Gisny · il y a
Ce qui peut nous heurter comme : auteur, autrice, n'est pas " horrible " comme le pense votre sympathique intervenant ! Simplement, il s'agit d'une habitude à certaines appellations dont il y a extravagance à sortir. Pas seulement, la langue, le vocabulaire, mais une si longue pratique, que le moindre changement nous fait sortir de nos gonds. Il en va de même pour l'ensemble de nos habitudes ( quel vilain mo! ) et de nos meurs, ( ce qui est plus grave ! ) . Avons-nous à ce point si peu d'imagination et de tolérance que la moindre modification, adaptation, nous fait peur quant il s'agit, d'accepter de s'adapter et, en particulier, d'évoluer. Enfin, comme on dit, Jeanne : je dis ça je dis rien....! Bonne journée à vouS. Votre ville est bien belle sous la neige.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
En effet les habitudes ont la vie dure. Pour autant les habitudes sont faites pour être changées.
Comment cela vous ne dites rien... vous dites tout et c'est très bien.
Bel après-midi mon amie, elle est blanche et belle sous la neige et c'est joli, elle l'est moins quand elle glisse et craque sous le pied, délice glacé, verglacé.

·
Image de Gisny
Gisny · il y a
j'espère que vous allez bien chère Jeanne !
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Je me remets tout doucement d'un vilain refroidissement, montre le bout du nez pour commenter mes pages. Merci mon amie pour ce gentil message, belle soirée et à tantôt, plus de mots à venir en MP.
·
Image de Praz
Praz · il y a
Je préfère également auteure, pour aussi une raison de douceur de prononciation. Nous verrons bien lequel des 2 mots l’usage banalisera. En tout cas la mixité des mots est une excellente chose
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
En effet et je souris du mauvais emploi de l'article le ou la dans des appellations farfelues comme : Madame le Juge, Monsieur la Juge ? Madame le Maire, Monsieur la Maire ?... etc, question de bon sens élémentaire. Merci pour votre réponse et au plaisir de vous lire sur d'autres compositions.
·
Image de Didier Poussin
Didier Poussin · il y a
Seul compte la magie des mots
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
C’est joli, joliment dit. Et tout dire en quelques mots, je ne sais pas faire. Ah la magie des mots  ! qui content tant et tant, à faire entrevoir tant de choses. Peu importe le propos, seul compte le panache  ! Peu importe la matière, pourvu qu’il y ait l’éclat  ! Et je note avec intérêt que Didier si sobre d’ordinaire, a formulé son appréciation en 6 mots,  je suis gâtée.  :-) Merci Didier, s’il n’existait pas il faudrait l’inventer, quoi donc... le mot ? Oui, mais non... Didier !
·
Image de Violette
Violette · il y a
Je regrette infiniment vos rendez-vous manqués avec St Valentin, mais le printemps est prometteur !
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Que c'est gentil, je les regrette aussi, très certainement tout comme les autres auteur(e)s qui ont donné le meilleur pour leurs compositions. Ceci dit, l’important, l’essentiel est de ne pas avoir manqué Valentin en personne. :-) Merci Violette pour cette jolie image projetée, en effet le printemps n’est pas loin, est tout près, à portée de main. Dans le Midi, amandiers et mimosas en fleurs en sont les témoins privilégiés.
·
Image de Nihal
Nihal · il y a
Merci pour tes mots Jeanne ! Merci de nous avoir fait voyager !
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Merci à toi chère Nihal. Vois-tu, nul besoin de jet privé, d’avion présidentiel, nul besoin de palace flottant, de dépenser des fortunes pour voyager, avec des mots, des images pour tout bagage, on voyage loin, à l’infini jusqu’au bout de la terre, jusqu’au bord de l’univers. Le dépaysement est à portée de main, de pensée et d’esprit, l’aventure est au coin de la rue, au détour d’un tournant, au bout d’un chemin de traverse. Je te souhaite le meilleur pour tes deux compositions en lice et si tu ne remportes rien, dis-toi que ce n’est pas de ton fait mais du fait du système et des conditions des concours de SE. J’aimerais bien donner un petit coup de projecteur sur tes productions, te faire connaître, te mettre en lumière mais pour l’heure, le temps me presse, me fait défaut.
·
Image de Nihal
Nihal · il y a
Une réponse magnifique ... Je ne m'en lasse pas Jeanne ! Je te suis vraiment redevable, tu le sais bien ! Tu as déjà tellement fait pour moi ! Je suis heureuse de pouvoir partager avec toi ma passion, et de pouvoir avancer à tes côtés. Merci vraiment pour tout !
Et merci pour tes mots qui me sont désormais chers !

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Tu m’envoies des fleurs et tu m’en vois ravie. Redevable de quoi, de rien du tout Nihal. Tout le plaisir est pour moi de t’aider un petit peu à ma façon et celui de te voir récolter les fruits de la, de ta passion. C’est moi qui te remercie d’être ce que tu es ainsi que ton superbe commentaire, tu sais bien que le talent, ton talent n’attend pas le nombre des années ni celui des votes affichés au compte-cœurs.
A présent et plus que jamais lycéens, lycéennes, prêt, parez, préparez-vous à la bataille navale, de fleurs, de confettis, toutes les festivités qui animent la joute amicale jusqu’à dimanche prochain.
Allez haut les cœurs, que le, la meilleur(e) gagne et l’emporte haut la main ! Beau début de soirée et à tantôt pour d'autres mots.

·
Image de Nihal
Nihal · il y a
Ah ah ! Tant de modestie Jeanne ! Je suis prête pour le combat !
·
Image de Lucie
Lucie · il y a
Très gentil et très joli ce petit poème !
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Merci jeune Lucie pour ta charmante visite. En te lisant, je souris. Ceci n’est pas à vrai dire un poème mais des remerciements envers les auteur(e)s et une invitation à venir découvrir les compositions en lice situées sur les deux paliers du dessous. Au plaisir de t'y voir, de te lire, y apercevoir ton médaillon cœur.
·
Image de Lucie
Lucie · il y a
Ce serait avec grand plaisir !
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
A tantôt Lucie. Belle et bonne chance à Ton étoile dans la nuit.
·
Image de Lucie
Lucie · il y a
Merci !
·
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Ce fut un plaisir, chère Jeanne !
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Plaisir de dire, de faire, d’écrire, d’offrir, plaisir partagé cher François. Au plaisir d’autres plaisirs, de se mots croiser.
·
Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
Grand merci à toi Jeanne pour tes mots si beaux.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Avec plaisir Alain et au plaisir de se retrouver autour d’autres jolis mots.
·
Image de Flore
Flore · il y a
C'est nous qui vous remercions Jeanne pour les moments partagés avec vos jolis textes, des instants d'évasion qui font du bien...
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
… évasion… quel joli mot, il n’y a que cela de vrai et pour s’évader nul besoin de prendre le train, le bateau ou l’avion ou même une soucoupe volante, les voyages immobiles sont à la portée de tous, même les prisonniers derrière leurs barreaux peuvent s’évader, s’envoler par la pensée. Merci ma chère Flore, à tantôt mon amie, à se faire un signe de la main, un brin de conversation, nous ne sommes pas très loin, sur le chemin, le miroir aux alouettes.
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Merci pour toutes ces jolies choses que nous partageons !
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Merci fidèle Patricia d’être passée partager un instant, des instants charmants et plaisants pour mon, notre plus grand ravissement.
·