2
min

Au prochain arrêt, je me marie !

Image de Elocine

Elocine

73 lectures

45

Interdite et sans voix, je contemple le spectacle de désolation qu'est ma salle de bain inondée. 
A l'aube, à peine un pied à terre, et l'humidité au sol m'a saisie d’effroi.
Mes émotions sont alors passées par trois étapes : paniquée, au bord de la crise de nerfs , puis effondrée.

J'ai invoqué le sorcier vaudou, le chaman, le génie, mais rien n'y fait, l'eau s'est immiscée dans mon loft parisien.

Le sel de mes larmes me pique les yeux.
La serpillière détrempée me sert de mouchoir.

Excédée, rompue, lassée, cette épreuve m'a donné une bonne leçon : les imprévus d'une vie sont bien plus faciles à gérer quand on les partage à deux.

Je dois arrêter de nager à contre-courant. Je m'épuise.

Il est temps de me marier, et ce sera aujourd'hui.
Je dois trouver mon roi.
Employée de la RATP, je sais que mon destin est écrit dans les couloirs du RER.

Paris regorge de mâles esseulés. Mais souvent les âmes se croisent et se décroisent sans se trouver.

Maquillée, coiffée, et parfumée, je m'engouffre dans la bouche de RER la plus proche de chez moi : Saint-Germain-en-Laye.

Il est sept heures, Paris s'éveille.
À chaque arrêt, je descends sur le quai quelques instants,  à la recherche d'une connexion avec un regard masculin.
Les doutent qui m'assaillent sont comme des piqûres de scorpion.

Le temps défile et mes angoisses et moi arrivons à la station de La Défense.
C'est l'heure de pointe, la foule est dense, je n'ose descendre du train, de peur de ne pas pouvoir y remonter.
J'ai chaud, et je me sens comme un vieux chat qu'on aurait abandonné dans un refuge.

Ma jeune voisine aux cheveux roses, écouteurs dans les oreilles, et l'air effronté de l'adolescente qui sait tout sur tout, me dévisage depuis maintenant plusieurs minutes.
Elle m'a démasquée : la fille qui cherche son roi dans le RER.

Je détourne la tête. Le regard perdu à contempler l'affiche annonçant les quarante ans de la jonction des lignes A et B du RER, j'esquisse un bref sourire en pensant que moi aussi, je cherche ma jonction.

Châtelet-Les Halles, et aucun regard qui n'enflamme le mien.
Mes espoirs s'amenuisent.
Avant de monter dans le RER B, je me laisse emportée par la vitesse du train jusqu'à la Gare de Lyon.

Je tourne la tête machinalement vers le couloir central de la rame, quand mes yeux sont attirés par la couleur vive de la couverture du livre abandonné sur le siège à côté de moi.
Son titre m'interpelle immédiatement : "un RER, un regard, un mariage".

Cette fois, les étoiles sont alignées. 

Je lève les yeux, mais personne ne fait attention à mon état agité.
Je prends délicatement le livre, j'y trouve un mot manuscrit dans l'espace resté vide.

Vous qui me lisez peut-être, je suis monté à la gare de Nanterre Université, et vous étiez déjà dans le RER. J'étais assis à votre gauche. Je vous ai beaucoup observé.
Votre regard semblait perdu. Les stations défilaient, mais vous ne sembliez pas connaître votre destination.

Vous êtes belle.
Je regrette de ne pas vous avoir abordé.

Je suis blond, vous êtes blonde.
Je suis grand, vous êtes grande.
J'ai un pull vert, vous avez une jolie robe verte.
Vous êtes celle que j'attends depuis longtemps.

J'ai déchiré la moitié d'un billet de RER, que je garde précieusement dans la poche intérieur de mon veston.
Si vous partagez mes sentiments, prenez l'autre moitié que j'ai laissée coincée entre le premier et le deuxième chapitre du livre. 
Ces deux bouts de papier, une fois assemblés, seront les témoins de notre rencontre.

Vous êtes la pièce du puzzle qui manque à mon bonheur.

Je vous attends au prochain arrêt.

PRIX

Image de Les 40 ans du RER

Thèmes

Image de Très très courts
45

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de MissFree
MissFree · il y a
Un joli conte moderne !
·
Image de Elocine
Elocine · il y a
Merci!
·
Image de Violette
Violette · il y a
La RATP réalise tous vos vœux ! Beau conte de fée d'aujourd'hui.
·
Image de Elocine
Elocine · il y a
Merci!
·
Image de IRENE
IRENE · il y a
Superbe histoire qui fait rêver... c'est essentiel de s'évader de temps en temps ça fait beaucoup de bien à tout le monde !!! Continue à écrire : des romans, des poésies, des histoires... c'est tellement bon la lecture !!! Merci !
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
j'apprécie beaucoup l'oralité de ce texte et l'adresse directe au lecteur, puis le dispositif de la RATP semble être le terrain idéal pour effectuer la grande rencontre. mes 5 votes avec plaisir
·
Image de Elocine
Elocine · il y a
Merci c'est très gentil, la RATP ou le romantisme sous-terrain!!!
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bonsoir, Elocine ! Vous avez voté une première fois pour “Gros père Noël” qui est en FINALE pour le Grand prix Hiver 2018. Une invitation à confirmer votre soutien si vous l’aimez toujours ! Merci d’avance et bonne soirée!
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/gros-pere-noel

·
Image de Murielle Laurent
Murielle Laurent · il y a
le mariage au bout du wagon
·
Image de Elocine
Elocine · il y a
C'est ça!
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bravo pour ce beau récit bien écrit ! Je vous invite à découvrir “ De l’Autre Côté de Notre Monde”qui est en lice pour la Matinale en Cavale. Merci d’avance et bonne journée!
·
Image de Abi Allano
Abi Allano · il y a
Presque un conte de fées...
·
Image de Elocine
Elocine · il y a
Oui car les contes de fées existent aussi dans le RER!!
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Excellent récit fort bien réussi. Vous avez les votes d'Arlo qui vous invite à découvrir son poème "sur un air de guitare" retenu pour le prix hiver catégorie poésie . Bonne chance à vous.
·
Image de Elocine
Elocine · il y a
Merci. Je vais aller jouer de la guitare!
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Le roi, lui, cherchait une reine.
·