Au bout du compte

il y a
2 min
190
lectures
77
Image de 2018

Thème

Image de Très très courts
En cette chaude matinée de juillet, Hilario se leva très tôt, espérant pouvoir partir à la plage avant que le soleil ne soit trop haut dans le ciel. Laissant sa voiture au garage, il prit la route après son petit déjeuner. Il détestait conduire et le faisait le moins possible.

Marchant d'un pas alerte, il jouissait pleinement de l'instant présent. L'odeur des pins, le bruit des grillons, la caresse du soleil sur sa peau, le bleu du ciel...comme cet endroit lui plaisait ! Il soupira d'aise et se félicita une fois de plus d'avoir mené à bien son projet : s'installer dans ce lieu, qu'il surnommait «mon petit coin de paradis», une fois retraité. Après avoir vécu tant d'années sous le ciel gris de Bilbao, il avait la sensation de démarrer ici une nouvelle vie.

Chemin faisant, il se mit à réfléchir à son parcours. La banque, où il avait commencé à travailler très jeune. Il y avait toujours accompli ses tâches consciencieusement, avec enthousiasme même, ce qui lui avait permis de franchir les échelons rapidement, jusqu'à obtenir un poste de cadre qui lui avait assuré une vie confortable. Sa passion pour la spéculation boursière, grâce à laquelle il bénéficiait à présent d'un matelas financier confortable, dont il comptait bien profiter, sans prodigalité ni avarice, mais avec générosité aussi pour sa grande famille. Les nombreuses femmes qui avaient traversé sa vie, bien qu'il soit resté célibataire. Etait-ce vraiment un choix personnel, comme il le prétendait ? Il réalisait à présent qu'il n'avait jamais vraiment rompu avec aucune femme. C'étaient finalement elles qui s'étaient éloignées peu à peu, face à son manque d'implication dans la relation amoureuse, sans qu'il ne cherche à les retenir.

Il pensa que le grave accident dont il avait été victime quarante ans plus tôt, le laissant sourd d'une oreille, y était peut-être pour quelque chose. Depuis, il était habité par la rage de vivre. Une rage contenue de jouir de chaque instant et d'en faire profiter ceux qu'il aimait. Il avait peut-être eu peur qu'une compagne ne soit un frein à cette fureur de vivre et n'entrave son désir de la partager avec son entourage. Oui, c'était exactement ça, il souhaitait rester seul maître de sa générosité.

Il prenait conscience aujourd'hui que l'accident avait changé le cours de sa vie. Bien qu'il n'en ait gardé aucun souvenir, il l'avait imaginé des centaines de fois et en faisait encore des cauchemars. Lui, adolescent, conversant avec ses amis. Puis, se détournant pour traverser la route, regardant vers la droite au lieu de la gauche. S'engageant sur la chaussée alors que le camion arrivait puis le projetait une centaine de mètres plus loin. Le hurlement du klaxon, le vrombissement du moteur, le crissement des pneus, la sirène des ambulances...De l'avis de ses amis et médecins, ce fut un miracle qu'il survécut. Depuis, il supportait difficilement le bruit de la circulation. Finalement, son défaut d'audition présentait au moins l'avantage d'atténuer sa souffrance lorsqu'il se trouvait en plein trafic.

La mer apparut soudain à l'horizon, scintillant sous le soleil. Hilario s'arrêta sur le bord de la route pour la contempler, en respirant profondément, comme s'il pouvait déjà sentir ses effluves. Il pensa qu'une nouvelle ère commençait pour lui et que, peut-être, il était encore temps de trouver l'amour. Il se savait encore bel homme ; il le voyait à la manière dont certaines femmes le regardaient. Cette pensée le fit sourire et il se remit en marche. Ce n'est qu'au moment de poser le pied sur l'asphalte brûlante qu'il entendit le vrombissement de la voiture. Il eut juste le temps de penser que le destin nous rattrape toujours.
77
77

Un petit mot pour l'auteur ? 52 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Flip
Flip · il y a
Ça m'a fait penser à cette histoire la plus courte du monde " Et paf ! Le chien..." Un scénario bien amené vers une fin organisée par un facétieux destin.
Image de Thegame
Thegame · il y a
Tip Top !!
Image de Polotol
Polotol · il y a
Agréablement fatidique! A+
Image de Dilaw
Dilaw · il y a
Très bien écrit, un pur plaisir, une pure merveille...
Image de Marie Dali
Marie Dali · il y a
Merci ! Que de compliments :)
Image de Topscher Nelly
Topscher Nelly · il y a
Très bon moment de lecture. Mes voix
Mon voyage vous plaira peut-être?

Image de Marie Dali
Marie Dali · il y a
Merci ! Je vais lire votre texte :)
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Ah le petit coin de paradis ...
Image de Marie Dali
Marie Dali · il y a
Il n'en a pas beaucoup profité, le pauvre!
Image de Aristide
Aristide · il y a
Joliment tourné !
Image de Marie Dali
Marie Dali · il y a
Merci!
Image de Loli Vazquez del Valle
Loli Vazquez del Valle · il y a
Magnifique, Marie!
Image de Marie Dali
Marie Dali · il y a
Merci:)
Image de Monick
Monick · il y a
Un talent qui s'épanouit.
Image de Marie Dali
Marie Dali · il y a
Merci Monick!
Image de Marie Dali
Marie Dali · il y a
Merci Monick!
Image de Joséphine Deleu
Joséphine Deleu · il y a
Un éclair ne tombe jamais deux fois au même endroit. Mais un camion...
Si tu as 1 minute pour lire ma micro-nouvelle c'est par ici https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/dix-neuf-mars

Image de Marie Dali
Marie Dali · il y a
Merci! Je m'en vais la lire :)