1
min

Attente

Image de Emma A

Emma A

416 lectures

260

De mon balcon j'observe la construction d'une maison en bois posée sur de hauts pilotis. En quelques jours les murs sont terminés, le toit de tôle bleue les précédait.

Chaque matin dès le lever du jour, je regarde cette femme faire sa lessive, accroupie, fesses sur les talons. Sa voisine plus tardive attend neuf heures, pour étendre son linge, sans pinces, directement sur le fil dans le vent, comme partout sur cette île en mer de Sulawesi.

A quelques mètres de mon balcon des pêcheurs préparent leurs filets, nettoient leurs bateaux, pirogues longues et étroites et aussi de plus récents, rapides grâce à leurs moteurs hors-bord.

Chaque jour le temps s'étire, la chaleur intense engourdit peu à peu le paysage. Le soleil au zénith écrase les couleurs.

Sous le ponton la mer remonte, j'écoute le souffle presque imperceptible d'une tortue venue respirer à la surface. D'autres tortues placides nous entourent, soir et matin elles sont là, c'est merveilleux, je finis par trouver moins étrange d'apercevoir si près leurs énormes carapaces.

Un vent frais se lève, de mon balcon je vois des enfants se baigner après l'école, tout habillés. Lorsqu'ils passent près de nous, j'aime leurs joyeux "hello Mister".

La vie reprend aux alentours, on sent les odeurs de cuisine, les gens parlent, rient sur leurs terrasses au-dessus de la mer.
J'entends aussi le chant du muezzin qui rythme les jours et les nuits de ce petit village.

De mon balcon je sens le soleil impitoyable s'adoucir avec le crépuscule et lentement il disparaît au loin à l'horizon dans de longues traînées rougeoyantes.

La lune se reflète dans l'eau, on ne perçoit plus que les clapotis sous nos pieds.

Sur mon ponton j'attends jour après jour, le bateau qui nous emportera, mon compagnon et moi, vers une grande ville. Nous pourrons y savoir si son pied blessé nous permettra ou non de poursuivre notre voyage.
S'il avait chaussé des baskets ou des chaussons, avant de nager sous le balcon de notre chambre sur pilotis, il n'aurait pas heurté ce fichu pied contre les piliers couverts de coquilles d'huîtres.

Mais alors je n'aurais pu voir, sentir, écouter la vie, au coeur de ce village de Borneo.

PRIX

Image de 2017

Thème

Image de Très très court
260

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Alberto Trentinher
Alberto Trentinher · il y a
J'aime bien le style journalistique de ce TTC, le suspens aussi et le final, j'ai goûté cette lecture, bravo Emma!
·
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Un beau souvenir de voyage, même si sur le moment ça doit être angoissant ^^ En tout cas, d'un point de vue texte, on devine tout de suite que c'est du vécu, les mots sonnent vrai, ce qui rend la découverte du pied blessé particulièrement inattendue. Une lecture dépaysante, surtout pour moi qui ne suis jamais parti plus loin que l'Espagne :)
·
Image de Emma A
Emma A · il y a
En fait tout est vrai en effet ! Je me suis retrouvée avec une connection 4g. Ce qui n'est pas toujours le cas lors de mes voyages. Là j'ai acheté une carte sim locale et j'ai pu voir le sujet du concours short de l'été : les baskets ! Après il fallait faire coller le texte au sujet du concours... J'ai eu une longue semaine d'attente pour écrire !
·
Image de anonyme
anonyme · il y a
Très beau contexte! J'aime beaucoup, je vote! BRAVO! Une invitation à lire ma ttc en concours. Merci d'avance et bonne journée!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-inventions-naissent-mais-les-hommes-meurent-1
Yasmine

·
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Jolie balade ! J'aime beaucoup votre soleil qui écrase les couleurs, c'est tout à fait cela (je vis à La Réunion et on croule depuis quelques mois sous la canicule...)
·
Image de Emma A
Emma A · il y a
Une de mes amies vit près de Saint-Pierre. Elle m'a souvent décrit comme cette chaleur est terrible surtout en travaillant... En voyage on s'en accommode plus volontiers !
·
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
C'est clair ! ;)
·
Image de SLEMO
SLEMO · il y a
Il reste encore de beaux endroits à découvrir sur terre. Merci pour ce partage
·
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
Un merveilleux récit sur la douceur de vivre et la paix d'un village de pêcheurs ! La vraie vie et ses plaisirs simples, celui de voir, de sentir, d'écouter, de respirer. J'aime et je vous invite à découvrir mes textes en concours !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/apparition-disparition
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-braquage-poetique

·
Image de Chantal Noel
Chantal Noel · il y a
Parfois, les circonstances sont bénéfiques et voilà un joli voyage à découvrir.
·
Image de Emma A
Emma A · il y a
Le pied est guéri depuis longtemps ! On retournera se promener en Indonésie à l'automne prochain...
Merci pour votre passage !

·
Image de Adjibaba
Adjibaba · il y a
Emma vous avez fait une très belle production et je vous en félicite. Je vous encourage et vous accorde mon vote avec plaisir.
Passez me lire dans " Entre justice et vengeance" et de me soutenir si mon oeuvre vous plaît : https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/entre-justice-et-vengeance

·
Image de Fred
Fred · il y a
Les descriptions nous emmènent loin dans un pays qu'on pourrait croire magique... Jusqu'a la chute... C'est le pied!!
·
Image de Emma A
Emma A · il y a
C'était magique ! Le pied c'était un stress d'occidentaux en voyage. Aguerris mais avec un pied blessé le voyage est moins fun.
Franchement voyager à Bornéo est une vraie belle aventure.

·
Image de Eric Chomienne
Eric Chomienne · il y a
Merci pour ce voyage contrarié qui laisse un goût d'inachevé ou peut-être demande une poursuite
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

NOUVELLES

J’étais haut comme trois pommes et à chaque promenade au port, j’étais fasciné par le Lamaneur. Gigantesque, sa silhouette dominait les quais.Dans cette fresque monumentale, l’étrange ...