1
min

après midi d'été

Image de Cris

Cris

2 lectures

0

l'éther d'un rayon de lumière
l'odeur des herbes blanchies
le battement lent de tes paupières
nos deux corps dans ce même lit

les sons assourdis par l'été
les carcasses lentement ramollies
les gestes de moiteur fatigués
n'empêchent pas tes petits cris

les mouvements deviennent indolents
les sueurs se mélangent
chaque effort appelle l'épuisement
ma langue ressemble à un ange

ton sang bât soudain plus fort
quand mes mouvements s'accélèrent
tu te cambres, tu fais un effort
te redresses et tombes en arrière

épuisés
0

Vous aimerez aussi !

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Par-dessus l'épaule j'ai jeté le casque, le mec, la maison, la famille. Petite brise, grand soleil, je roule vers le sud, par les petites routes. C'est vallonné, merci le moteur. Les jeunes ...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

En 2050 fut créée une machine révolutionnaire. Elle permettait tout simplement à chacun de connaître le temps qui lui restait à vivre. Ce jour-là, Alfred Pinson, la quarantaine, avait ...