3
min

Annabelle et Bienvenu

Image de Veranda

Veranda

418 lectures

61

Au sud de paris, quand on roulait en R5, en 204 ou en CX et que tout le monde fumait à la télévision.

Je m’appelle Annabelle. Mes parents auraient pu se contenter d’Anna, étant donné que je suis belle ! Je plaisante bien sûr, ça ne se dit pas que l’on est belle, au mieux l’on rougit quand on nous le susurre. Donc je suis belle, mais on le sait déjà et j’habite à Saint-Rémy-Lès-Chevreuse. Traversée par l’Yvette, SRLC (j’abrège sinon vous allez vous endormir), est un endroit charmant. Son seul défaut sans doute est de se trouver un soupçon éloigné de l’aéroport Charles de Gaulle. Mon problème, on l’aura compris, est que j’habite à Saint-rémy machin, et que je travaille à l’aéroport Charles de Gaulle, dans la tour de contrôle. Les Tango Charly Alpha Bravo c’est moi, je fais décoller les Caravelles et les Boeing, tant que je donne pas l’autorisation, personne ne décolle. Il est beau Charles De Gaulle. L’aéroport ! tout neuf, on vient de l’inaugurer en grande pompe. Et tous les matins, avec ma R5 (orange forcément), je file à travers champs, plein Nord, une heure aller, une heure retour les jours ou tout roule. Je me dis que ce serait plus simple d’habiter tout là-haut vers Gonesse ou Roissy. Et puis je suis attaché à St Rémy lès trucs, j’y ai grandi, connu mon premier amoureux...
Bon là j’aime pas trop parler de ça, mais puisqu’on en parle. Il s’appelait Bienvenu. Je dis s’appelait Bienvenu car je ne l’ai jamais revu. C’est drôle Bienvenu comme prénom, plutôt engageant. Je l’ai connu le jour de ma rentrée au collège, il était beau (comme moi), il avait des cheveux bouclés un peu blond, des taches de rousseurs, l’homme idéal quoi. Je l’ai regardé pendant trois ans, sans discontinuer. Je pensais à Bienvenu, Annabelle et Bienvenu, c’était tellement beau. Et puis un beau jour il a déménagé, non il n’est pas parti pour l’étranger, juste à Saint-Germain-en-Laye (à SGEL). Il m’a donnée son adresse, enfin je lui ai demandé... Je lui ai écrit, je lui racontais Saint-Rémy-lès-Chevreuse, des promenades au bord de l’Yvette, du temps qui passait, et du plaisir que j’aurais à le revoir. Des trucs de fille quoi. Au bout d’un mois, j’ai encore écrit, je l’ai invité à un faux anniversaire pour l’obliger à me répondre. Je n’ai invité que lui. Il ne m’a jamais répondu, trop occupé à jouer avec ses trains électriques débiles. Finalement ce n’était pas mon amoureux, tout juste celui dont j’étais amoureuse.
*
Connaissez-vous la différence qu’il y a entre une locomotive électrique BB et une locomotive CC ? Non, bien sûr. Alors je vous explique : BB ça veut dire bogie à deux essieux et CC bogie à trois essieux. On s’en fout me direz-vous. Et pourtant, à 13 ans c’est la chose la plus importante du monde. Je passe des heures à les admirer ces locomotives et leurs wagons, dans ma chambre ; le circuit électrique passe sous mon lit, ressort sous mon bureau (la gare) avant de s’engouffrer dans le tunnel de la mort (la penderie). Ma vie n’est que train, je me réveille mécanicien, déjeune chef de gare, et me couche aiguilleur (du sol, pas du ciel). Je rêve d’aiguillages et de passages à niveaux, de convois qui se croisent délicatement dans les courbes, ma vie du rail à moi. Je ne m’intéresse qu’à ça, tout ce qui roule et sur des rails. Mes copains me parlent des filles, de celles qu’ils regardent, qu’ils voudraient bien embrasser. Si au moins ça parlait de trains les filles.

J’habite à Saint-Germain-en-Laye depuis 10 ans, c’est très à gauche, sur la carte de la région parisienne. Pas de chance, j’ai trouvé le travail de mes rêves à Boissy-Saint-Léger (BSL), une commune plutôt très à droite, sur la même carte... Et tous les matins, avec ma GS, je file à travers champs, plein Est, une heure aller, une heure retour les jours ou tout roule. Je me dis que ce serait plus simple d’habiter tout là-bas vers Boissy.
*
Aujourd’hui on roule en 3008 ou en Cactus et on ne fume plus du tout à la télévision.

Annabelle se laisse bercer sur son siège, elle a quitté sa tour de contrôle vers 19h à Roissy et se dirige vers Paris. La Courneuve, Stade de France, Gare de Nord. C’est vendredi soir, au prochain arrêt elle descend à Chatelet, au cœur de Paris. Tout le monde croise tout le monde à Chatelet-les-halles, des grandes flèches de direction qui nous dirigent, un peu vers la droite, puis il faut aller plutôt vers la gauche, mais pas trop parce que la flèche qui indique la direction est juste légèrement inclinée. Des gros piliers qui nous empêchent d’aller tout droit et pleins de gens qui s’entrecroisent, qui prennent un malin plaisir à ne pas aller dans la même direction. Annabelle sillonne Paris verticalement tous les jours dans les deux sens, en chatouillant les pieds des immeubles sous lesquelles elle se ballade. Sous l’eau aussi, elle ne sent rien, mais c’est quand même sous l’eau, un petit passage sous Notre Dame aussi, deux fois par jour, façon procession souterraine.

Vers 19h, Bienvenu a quitté son atelier de Sucy (dans la Brie) et se dirige vers Paris. Vincennes, Nation, Gare de Lyon. C’est vendredi soir il descend à Chatelet.

A 20h03 le convoi d’Annabelle s’arrête à quai et les portes s’ouvrent. Sur le même quai, en face, Bienvenu fait la même chose et se dirige vers l’escalier roulant. Il se place dans la file de droite, celle de ceux qui ne sont pas si pressé que ça. Annabelle croise le regard de Bienvenu, elle le reconnait avec les bouclette moins blondes et les tâches de rousseur, elle lui sourit. Bienvenu dévisage Annabelle, si Annabelle avait été une locomotive, Bienvenu n’aurait eu aucun mal à s’en souvenir. Mais là...

Annabelle (A) parle à Bienvenu (B), on est trop loin pour entendre ce qu’elle lui dit. Peut-être lui parle-t-elle d’une vieille correspondance ratée entre la ligne A et la ligne B.

PRIX

Image de Les 40 ans du RER

Thèmes

Image de Très très courts
61

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Potter
Potter · il y a
Une très belle histoire qui mérite ma voix sans hésiter !!!!! Bravo et bonne chance pour la suite !!!
Je vous invite a aller (re)découvrir mon dessin finaliste pour le concours H.P 2018 : https://short-edition.com/fr/oeuvre/strips/poudlard-3?all-comments=1&update_notif=1533283282#fos_comment_2877619

·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
un texte très plaisant à lire que j'ai adoré, mes 5 votes avec joie
·
Image de Sam
Sam · il y a
Sympa ! Moi je dis merci et Hopla
·
Image de Marie
Marie · il y a
Destin croisé sur une écriture à la Amélie Poulain ; un délice
·
Image de Veranda
Veranda · il y a
Merci Marie, je suis flatté !
·
Image de Dominique Péronne-Hallé
Dominique Péronne-Hallé · il y a
J'ai kiffé la R5 forcement orange... une voiture mythique chez les Peronne de Bretteville !
·
Image de Veranda
Veranda · il y a
c'est documenté voyez-vous ;-)
·
Image de Eric Desré
Eric Desré · il y a
C'est bien ton style ! Toujours agréable à lire. J'aime ces petits clins d'oeil pour ceux qui aiment les avions et/ou qui vivent en région parisienne (RP) (Roméo Papa) .
·
Image de Proton40
Proton40 · il y a
Toutes mes voix (ferrées bien sûr) pour ce texte plaisant et humoristique... bonne journée
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Excellent récit fort bien construit. Vous avez les votes d'Arlo qui vous invite à découvrir son poème "j'avais l'soleil au fond des yeux" en finale de la matinale en cavale. Bonne chance à vous.http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/javais-lsoleil-au-fond-des-yeux
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Joliment écrit. Une tranche de vie sur vie du rail. Mes votes. Aimerez vous 7h24, Tropique, L'invitation ou toute autre chose de mon univers ?
·
Image de Eric Hallé
Eric Hallé · il y a
Je demande bien qui j'aimerais croiser dans un hall de gare , d'aéroport ou plus sûrement sur un chemin ..
Tiens je sais ....

·