À l'opposé des mondes

il y a
3 min
4
lectures
3
Tout commença dans la ville extrêmement pauvre de Calabre en Italie. Il y avait une petite fille nommée Asia qui vivait avec sa famille qui était très pauvre, ils avaient à peine de quoi se nourrir.
Asia ne pouvait pas aller à l’école, au lieu de ça, le matin elle travaillait dans les champs avec sa famille et l’après-midi elle parcourrait les rues pour vendre des boissons aux gens. Il y avait du café, de l’eau et de la limonade.
Sa famille était extrêmement reconnaissante envers Asia. Quand elle avait fini sa journée, Asia rentrait chez elle dans un studio où vivait toute sa famille. Ils étaient sept à vivre dedans, les grand parents, les parents, Asia et ses deux petits frères.
Les parents d’Asia voulaient un meilleur avenir pour leur fille alors il la fit adopter en lui faisant croire qu’ils ne l’aimaient plus pour qu’elle se sente obligée de partir. Le lendemain matin, Asia prépara ses bagages et partit dans sa famille d’accueil.
Au premier coup d’œil, sa nouvelle famille paraissait gentille, polie et très riche mais Asia ne comprenait toujours pas pourquoi ses parents l’avaient fait adopter... Elle habitait désormais à Rome, loin de son village. Ils avaient adopté Asia car la femme n’avait pas pu, à son grand désespoir, avoir d’enfants alors elle décida d’adopter.
Asia était une très jolie fille de 10 ans. Elle s’installa dans une chambre immense qui faisait la taille du studio où elle avait vécu avec sa famille. Puis Asia découvrit la maison. Il y avait une dizaine de domestiques, un jardinier, un cuisinier, deux femmes de ménage, une baby-sitter pour Asia, deux majordomes, un chauffeur et un serveur. Quand Asia remonta dans sa chambre, il y avait une tonne de cadeaux, des habits à ne plus en voir les couleurs, des bijoux splendides, mais ce qui intéressa le plus Asia était ses affaires d’école. Et oui le lendemain elle rentrait à l’école ! Elle était si heureuse qu’elle courra en bas pour aller faire un énorme câlin à sa nouvelle famille mais ils étaient en train de se disputer pour savoir s’ils avaient assez gâté Asia... Ses vrais parents ne s’étaient jamais disputés pour elle, ce qui la gêna et elle se mit à crier en disant qu’elle ne voulait surtout pas qu’ils se disputent pour elle. Alors ils la prisent dans leurs bras et lui dirent qu’elle était la meilleure chose qui leur soit arrivée, alors Asia fondât en larmes et dit que c’était beaucoup de changement pour elle et qu’elle ne voulait pas gâcher sa première journée avec ses nouveaux parents. Ils furent surpris qu’au bout de quelques heures, elle les appelle « nouveaux parents ». Le diner était prêt, il y avait en entrée caviar, en plat du homard confit et en dessert un gâteau à trois étages. Une fois le repas terminé, Asia retourna dans son immense chambre, elle était tellement excitée d’aller à l’école qu’elle n’arrivait pas à dormir.
Le lendemain matin, après un petit-déjeuner copieux dont elle n’en avait pas l’habitude, Asia prépara ses affaires pour l’école mais tout à coup elle sentit comme une fissure dans le dos, ça lui faisait très mal. Cela lui était déjà arrivé quand elle travaillait dans les champs. Mais elle était tellement impatiente d’aller à l’école qu’elle n’en parla pas à ses parents adoptifs.
Une fois rentrée de sa journée d’école, sa douleur avait empiré, elle avait du mal à marcher. Ses parents lui demandèrent ce qui n’allait pas mais elle ne répondit pas, elle préféra changer de sujet en parlant de sa première journée d’école. Asia avait déjà appris à lire dans les petits livres pour enfants et sa lecture n’était donc pas très bonne.
Une semaine passa et la douleur ne faisait qu’empirer. Un jour, la douleur était tellement forte qu’elle n’arrivait plus à se lever et elle avait vraiment du mal à respirer. Elle appela ses parents qui se précipitèrent dans sa chambre où elle était allongée et n’arrivait plus à bouger. Ses parents appelèrent une ambulance pour venir la chercher et elle fut transférée dans l’hôpital le plus proche. Le médecin arriva dans la salle d’attente avec un air désespéré et alla voir les parents adoptifs d’Asia puis leur dit :
« Je suis vraiment désolé mais votre fille n’a pas survécu. Elle avait une forme de malformation du dos très rare, une scoliose foudroyante c’est-à-dire que sa colonne vertébrale a écrasé son cœur qui s’est subitement arrêté. Avait-elle fait un travail physique comme travailler dans les champs ? »
« Oui. Avant d’arriver chez nous elle travaillait dans les champs avec ses parents biologiques. »
Le médecin ajouta « Alors ne cherchez plus, c’est de là que ça vient. Je suis vraiment désolé pour votre fille au revoir. »
La mère fût tellement triste d’avoir perdu sa fille, qu’elle tomba dans une dépression nerveuse et se suicida. Quant à son père adoptif, à peine sa fille puis sa femme étaient décédées, qu’il perdu son entreprise de pâtes très célèbre et se retrouva au chômage puis finit sa vie à la rue.
3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Clément Chauvin
Clément Chauvin · il y a
😭😭😭
Image de Elena Chauvin
Elena Chauvin · il y a
Une histoire qui se révèle vrai dans certains pays...
Bravo Marie !