1
min

A ciel ouvert

627 lectures

113

Regard suspendu à compter le temps sur les traces de pas de fourmis. Fente sur le flanc, une main à travers la fenêtre. Les moutons, les doigts, le plafond, à la recherche d'une poussière d'étoile, envole dans les bras de Morphée. Regard suspendu sur les battements du cœur.

L'étincelle de ma vie, la noce de l'araignée-paon, arc-en-ciel de velours, tu cours sur des idées roses quand moi je me pose des questions sur la première essence, ici-bas, le diesel tue notre mère, la Terre, frère d'Afrique ne compte pas le fric, tique sur un zèbre, nous sommes un métissage, et moi un oiseau de passage, j'ose imaginer un univers carré et une tête moins féconde, pour voir naître de ce cœur un sourire.

Pendant que le vent fend les arbres, je danse au son des cantiques ancestraux. Si tu me tends la main, nous esquisserons des pas oubliés à force que tourne la terre vers l'inconnu. Encore un peu et une plume rêveuse sourira du haut de son univers azur. Alors de toute la terre nous ferons des siamois.

Frère de sang, frère d'âme dame de nage, le bonheur s'invite parfois sans toi à la table des surprises, un joli tableau, ton toit porte les étoiles, elles filent au vent portant, pourtant, né lion, signe astrale, je n'ai entendu en Amérique du Sud qu'un singe qui m'a fait peur par son hurlement, je croyais au félin, nous sommes faits l'un pour l'autre nous entendre, je compose, tu supposes, et un jour c'est la grande Ourse que de mon nid je vois qui sera ton univers car tu rêves de venir voir ce pays notre toit, rêve mon ami, je t'offrirai mes cent sous pour un souper et des percussions, je serai là pour toi lors de l'éclosion de cette poignée de main et t’offrirai un sourire, voyage, tu es une lumière, sois en sûr !

Le bonheur est une lettre d'amour entre deux cœurs sans besoin de se voir. Le monde n'est qu'une vaste maison à ciel ouvert, sans toit pour que les rétines rêveuses ne voient aucune limite. Une plume pour que s'envolent les âmes légères, le temps de se tendre la main et rire des distances humaines. Et puisque les cœurs battent même à l'étroit, aimons-nous tant que souffle le vent.
Le vent des âmes, je dis parfois pour sourire ma dame de nage tant les nuages sont beaux quant ils pleurent.

__
Ecrit à quatre mains avec Jocelyn Danga

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très court
113

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Bonjour Jean-François ! Je relis avec plaisir votre beau TTC de la Saint-Valantin que j'ai très apprécié.
Vous avez soutenu mon sonnet Mumba et je vous en remercie. Il est désormais en finale. Le soutiendrez-vous de nouveau ? https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mumba Bonne journée à vous !

·
Image de Lario
Lario · il y a
Quel bonheur de lire ce texte! Mes votes et une invitations à lire mon conte poétique en alexandrins " La belle et la Mort" http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/la-belle-et-la-mort-1
·
Image de Rachel
Rachel · il y a
Waouh!!! une prose originale, puissante, une lecture très attirante. Vos images sont presque magique avec une utilisation des mots qui sort des sentiers battus. "puisque les cœurs battent même à l'étroit"...J'adore, vous avez mes voix, bravo! J'ai un poème en lice "Dans l'aube" si vous souhaitez le lire. Bonne chance et merci!
·
Image de Jean-François Joubert
Jean-François Joubert · il y a
Dans 'orbe de l'aube je fie lire votre texte "Dans l'aube" et super comm merci
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
A ciel ouvert, c'est exactement ça, nous avons le même toit, et nous sommes frère. Bravo, Jean-François, pour votre beau TTC. Vous avez mes cinq votes.
Je vous invite à lire un sonnet en compète printemps sur le triste sort d'un migrant : http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mumba

·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Un petit coup de pouce à ce texte qui le mérite.
·
Image de Jean-François Joubert
Jean-François Joubert · il y a
whaouhou merci un coup de pouce qui entraîne un sourire
·
Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
Une étrange ballade, longue et mélodieuse, pas toujours facile d'accès, un univers riche, dans lequel parfois on se perd... Se perdre, n'est ce pas le but du voyage ?
·
Image de Jean-François Joubert
Jean-François Joubert · il y a
Qui possède la réponse de la route, moi je suis sûr de ne pas l'avoir, et j'aime me perdre pour éviter la routine et le voyage enchanteur, si possible...
·
Image de Jean-Baptiste van Dyck
Jean-Baptiste van Dyck · il y a
Très beau TTC, bien écrit et vraiment fascinant. + 5. Je vous invite au Vietnam le temps d'un songe si cela vous tente, J-F ! http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/you-hanoi-me-part-2
·
Image de Jean-François Joubert
Jean-François Joubert · il y a
merci pour l'invitation au Vietnam, et le plus 5.
·
Image de Maour
Maour · il y a
Bonne chance pour le prix ! Mes votes devraient vous aider ;)
Au passage, je vous présente mon poème, j'espère que vous l'aimerez : http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-retour-du-soleil
Bon week-end.

·
Image de Jean-François Joubert
Jean-François Joubert · il y a
ah ben merci !
·
Image de Chahata Mahamat Brahim
Chahata Mahamat Brahim · il y a
Merci.ce tres beau ce récit mon poète et ce adorant sur le bonheur.
Le monde a besoin toujours le bonheur.
Bonifions nous du bonheur.

·
Image de Jean-François Joubert
Jean-François Joubert · il y a
merci !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un beau récit bien écrit et très fascinant sur la philosophie du bonheur ! Mes votes ! Une invitation à visiter “Mon Amour”! Merci d’avance et bonne journée!
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mon-amour-36

·
Image de Jean-François Joubert
Jean-François Joubert · il y a
merci Keith j'aime vos écrits et je trouve du talent partout ou presque écrire a deux c'est une aventure !
·