1
min

"..A 3h de rêve.."

Image de Tyros Fialas

Tyros Fialas

24 lectures

0

Je me souviens de joëlle émue, disant:"Jéhovah en faites tu ne veux pas me quitter!!"
Des chants de cantiques à la maison ,Andy fermant la porte doucement en souriant (mélange de gêne et de respect).

Moment de partage de sentiments.

"je me souviens.."

Les pensées affluent, s'enchainent, débordent, chaleur intense en pleine nuit.
Je me lève Coeur à nu, traverse l'obscurité, évite les obstacles pouvant me faire trébucher.
Dans l'effort je perds une sandale mais je continu.
Dernier effort je tend le bras, lève le bouton et la bobine s'active.

Le film se rembobine!!

.je retrouve ma sandale, mon chat qui dors, mon corps remonte les escaliers; dans la chambre des jumelles je fais tomber la dernière quille, puis direction ma chambre intérieure, mon lit m'attend
.Son corps s'écarte en sentant ma présence, elle fait place à mes rêves éveillés

.Les yeux ouverts je lutte pour graver chaque souvenir avant qu'ils ne disparaissent, dans un "eternal sunshine"

..J'oublie les visages, les sourires, les noms, le temps
..une blancheur efface les couleurs
.Allongé dans la neige je tombe dans une "nostalgie blasée"

.Je suis à présent entouré de pénombre, ce moment ou l'on perçoit plus que l'on ne voit

.Près de moi je sens une présence, nous tendons nos bras simultanément et lorsque nos mains se traversent, nos corps redeviennent physiques

 !!Nous nous voyons, nous nous connaissons
 ?en moi cette question: "Quel est ton nom"

Sa main dans la mienne, une bague dans la sienne, "je me souviens.."

Les fils du temps se tissent et s'entremêlent de six couleurs
Quand Il nous joue des tours, on le nomme "BlackJester"..
Son royaume se situe à 3h de rêve!!


by ~方IALAS 06.12.17
0

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

L'impact des gouttes sur le métal sonne sa dernière heure. Il l'a transpercé à l'arme blanche, à présent elle verse des larmes rouge sang. Quelques heures ont suffit pour en arriver là.. ...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Les bras levés en l’air, les mains tendues vers le ciel, je sentais l’air me fouetter le visage et mes cheveux, dont quelques mèches s’étaient échappées de mon chignon fait à la va-vite, ...