Image de Fennec

Fennec

20 lectures

0

Elle attendait le bus, tu ne faisais que passer.
Tu ne voyais que son regard, tu n’étais pas pressé.
Un regard, un sourire, vous vous êtes compris.
Elle était jeune et belle, et avait la fraîcheur de la nuit.

Dans le métropolitain, dans cette puanteur,
Un parfum te parvint, malgré ces odeurs de sueurs,
Il avait des formes sympathiques et de belles couleurs,
Rouge et blanche malgré les cheveux noirs, tu restes rêveur.

Assise dans un café, deux lèvres mauve pâle
Te sourient et te demande du feu,
Leurs cheveux blonds et courts encadrent tel un châle
Deux yeux bleus, ton cœur se serre un peu.

Ses yeux sont les fenêtres de son âme,
Et ses lèvres les portes de son cœur,
Mais tu vas céder à son charme
Et le papillon quitte la fleur.

Thèmes

Image de Poèmes
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,