Vieillesse rebelle

il y a
1 min
1145
lectures
1013
Finaliste
Public

- Ecrire c'est vivre plus "fort" - -Ne pas partager est une perte de temps... Merci à vous de m'en faire gagner -  [+]

Image de Printemps 2020

C’est insidieusement, telle une calomnie
Qu’en rampant sous ma porte, elle entra dans ma vie
Rien ne m’a alerté, hélas, ma vision baisse
Je ne connaissais d’elle que son nom… Vieillesse

Le Temps l’a appuyée, c’est son cher vieux complice
Me poussant plus avant, frôlant le précipice
J’ai lutté, vent debout, malmenée, désarmée
Appelant au secours Jeunesse tant aimée

Elle m’avait épaulé, souvent sauvé la mise
Me rattrapant parfois par un pan de chemise
Gracile, elle s’est enfuie, piétinant mes regrets
Vieillesse, en embuscade, a tendu ses filets

Je suis tombée dedans, pauvre petite chose
Le corps endolori, mais le regard qui ose
la défier pour le fun, pour l’honneur, pour la gloire
Toutes illusions perdues, mais la rage d’y croire

La patte des années m’a griffé quelques rides
Faisant mes traits plus flous et mon regard humide
Je grappille au sommeil qui me fuit, quelques heures
Sous ma couette blottie, j’écris… En amateur

Alléguant, je l’avoue, carence en magnésium
Croquant du chocolat, j’ouvre tous les albums
Visionne les photos pour goûter, sans partage
Au parfum insolent qu’avait la « fleur de l’âge »

Cupidon a depuis remballé ses fléchettes
Moi je cueille toujours la tendre violette
Même si, me baissant, ma rotule, énervée
Râle, me menaçant toujours de « dévisser »

Je sais qu’un soir grisouille ou un matin chagrin
Je redoute l’instant, dans un bus, dans un train,
Où un être charmant, altruiste, mais tenace
Surgira de son siège en me laissant la place

Qu’importe… Une nuit froide ou une aube givrée
Lorsque le ciel, si bas, frôle les cheminées
J’abandonnerai là, Vieillesse et son cortège
Je m’offrirai mon plus joli tour de manège

Cramponnée au fil d’or d’une queue de comète
Me gardant bien du buzz, des médias, des gazettes
Dans un dernier fou rire et pour simple oraison
Un pied de nez géant pour le « qu’en dira-t-on ».

1013

Un petit mot pour l'auteur ? 399 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de SakimaRomane
SakimaRomane  Commentaire de l'auteur · il y a
Bonjour à tous
Par politesse, je visite tous ceux qui viennent sur ma page.
Toutefois je dois à l’honnêteté de vous informer que je ne pratique pas la réciprocité automatique.
Je ne vote que si votre texte me plait, me touche, me procure des émotions etc...
Merci pour votre visite :)

Image de Louisa
Louisa · il y a
Magnifique description du temps qui passe et qui pèse toujours plus lourd sur nos épaules jusqu'à la plus grande légèreté,
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Mille mercis Louisa :)
Image de Louisa
Louisa · il y a
Je soutiens ce texte qui m'a beaucoup touchée
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Je vous remercie infiniment Louisa :)
Image de Gina Bernier
Gina Bernier · il y a
trop bien! cette avancée dans le temps joliment dit qui pourrait donner à croire que la vieillesse ce passage incontournable(si on a de la chance d'aller aussi loin) serait une aventure de plus, la toute dernière!!! bonne chance
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Merci infiniment, Gina :)
Image de Gina Bernier
Gina Bernier · il y a
Ce poème est vrai, peut être vous vous êtes "glissée" dans ce personnage, ou imaginé ce "portrait" qui pourrait sans doute lui ressembler au sujet super délicat que serait la vieillesse? Je connais, et je n'en tiens pas compte....Même si insidieusement elle se manifeste parfois
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
C'est, en effet, une personne très très proche de moi qui est ma source d'inspiration. Merci infiniment Gina :)
Image de Bertrand Djikoloum
Bertrand Djikoloum · il y a
Vous avez raison mais vous ne serez pas dessus pour mon œuvre.
Bravo pour la très belle plume ! Vous avez mes 3 voix. Merci de visiter la mienne pour un autre prix. Merci d'avance.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/pire-ailleurs-que-ce-que-lon-vit

Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Merci Bertrand :)
Image de Camille Berry
Camille Berry · il y a
Vivre vieux.. Ou... Mourir jeune...
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
magnifique texte de combat, non sans humour, et de rebellion contre ce qui nous attend, presque, tous mais jusqu'au final sous la tragédie, la farce du théâtre de la vie et le rire de l'enfant toujours présent!
Image de Françoise Desvigne
Françoise Desvigne · il y a
Votre poème est touchant, la vieillesse nous guette tous et difficile de la repousser.
Nouvelle auteure, je vous invite sur ma page, si le cœur vous en dit, à lire mon TTC finaliste. Merci et au plaisir. Françoise.

Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
J'ai moi même un texte en compétition :)
Image de Mouna Mouna
Mouna Mouna · il y a
Très joli poème, qui décrit avec beaucoup d'émotion les ravages du temps. Merci!
je vous invite à découvrir mes petits textes.

Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Merci Mouna :)
Image de Arletyna
Arletyna · il y a
Hélas, elle nous taraude et c'est toujours elle qui gagne au final.
Je suis heureuse de vous découvrir, et aussi ravie de lire votre commentaire. Comme vous, je ne vote pas par réciprocité et je commente quand j'aime vraiment et parfois même lorsqu'un texte me semble trop bancal.

Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Merci Arletyna :)
Image de Alain de La Roche
Alain de La Roche · il y a
Aïe... j'arrive bien tard mais j'ai des excuses.
J'ai encore le droit de dire que ce texte est bouleversant et de cliquer sur "j'aime cette oeuvre" ?

Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Vous avez tous les droits cher Alain :)
Image de Houda Belabd
Houda Belabd · il y a
Une finale amplement méritée!
Je vous invite à découvrir mon très très court, dédié aux sans abris de l'Isère, ici: https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-chienne-de-vie-dun-sans-abri-iserois

Image de Cerise R.
Cerise R. · il y a
Sauf erreur de ma part, j’ai noté 2 coquilles mais quelle puissance dans votre poème ! La vieillesse est évoquée avec un vocabulaire rude et délicat à la fois, le tout subtilement dosé. L’intensité émotionnelle n’en est que renforcée. « Toutes illusions perdues, mais la rage d’y croire » ce vers est une pépite. Je suis séduite par votre Écriture. Merci
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Merci infiniment pour votre gentillesse, Cerise :)
Image de Séverine Cappiello
Séverine Cappiello · il y a
toujours aussi beau texte, je revote avec toutes mes voix :)
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Merci infiniment Séverine :)

Vous aimerez aussi !