Une vieille femme

il y a
1 min
29
lectures
4

J'ai vécu à Montréal, à Bruxelles, mais je suis bretonne avant tout même si un coin de mon coeur est ancré à Montréal. La littérature m'a toujours passionnée depuis 1950 jusqu'à 1962.puis  [+]

Des mains veinées de bleu posées sur ses genoux,
Caressaient doucement le crâne aux cheveux roux
D'un enfant qui souvent s’arrêtait en passant ;
Lui tenait compagnie, parlait de son printemps.
Mais il repartirait comme à son habitude,
La laissant toute seule face à sa solitude,
Ne sachant plus très bien le jour, l’heure qu’il est ;
Ne pensant même pas à fermer les volets.
Toute jeune la vie l’avait traînée souvent,
D’un oncle à une tante, de Paris à Rouen,
Au gré des fantaisies d’hommes inconscients,
Ignorant qu’à son âge on ne vit qu’au présent.
Puis elle avait connu des amours incertaines,
Qui font parfois très mal et vous laissent en peine.
Des jours où le malheur lui faisait regretter,
D'être arrivée sur terre sans l’avoir demandé,
Et de devoir mendier pour avoir de l’argent.
Au milieu de ces jours, le regard d’un enfant,
L’avait récompensée de tous ses sacrifices.
Mais les jours de bonheur passé sans artifices,
Avaient filé trop vite au coeur de son destin,
Oubliant quelques fleurs sur le bord du chemin.
Ce soir ses mains vides ne servent plus à rien.
Elles tremblent tellement ! Ces gestes incertains,
Ne lui permettent plus d’écrire ou de broder.
Elles sont des oiseaux n’osant pas se poser,
Qui s’agitent au son des battements du cœur ;
Ce coeur qui malgré tout a gardé tant d’ardeur,
Pour lui permettre encore de regarder la vie,
Comme un livre d’images refermé sur l’oubli.
Y aura-t-il quelqu'un dans un futur prochain,
Pour lui dire merci et lui tenir la main,
L’aider à s’en aller par un autre chemin,
A passer calmement dans un monde serein,
A lui fermer les yeux quand s’éteindra la flamme,
Et que l’on dira d’elle : c’est une vieille femme.

4

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,