1
min
Image de Juliette Levi

Juliette Levi

394 lectures

21

Qualifié

Une mer nous sépare, et pourtant tu es là,
Ton souffle est dans mon cou, ton ombre derrière moi
De ton phare lointain, tu éclaires ma vie
Ton odeur sur ma peau me suit comme un esprit.

Une mer nous sépare, et pourtant mon amour
Nous marchons côte à côte et comme au premier jour
La chaleur de ta main sur ma main me rassure
Tout mon corps se détend au gré de tes murmures.

Une mer nous sépare, toi de l’autre côté,
Tu marches au bord de l’eau, perdu dans tes pensées,
Dans chacun de tes pas, c’est mon pas qui résonne,
Mon odeur sur ta peau te suit comme un fantôme.

Une mer nous sépare, la mer ou bien la mort,
Où donc es-tu parti, mon amour, je l’ignore
Dans le monde des anges, quand moi je reste à terre,
À pleurer ton absence, le cœur au cimetière.

Une mer nous sépare, ton phare s’est éteint,
Je cherche derrière moi, mais je n’y trouve rien
Que cette solitude et puis ce mal de toi,
Reviens-moi, je t’en prie, je meurs loin de tes bras.

PRIX

Image de Eté 2016
21

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
Beau !
·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Beaucoup de nostalgie dans vos mots imagés. Les métaphores sont fortes. Bravo. Vous avez le vote de Tilee qui vous invite a partager et commenter "transparence" catégorie poésie.
·
Image de Maryline Monteil
Maryline Monteil · il y a
De bien jolis mots pour dire les maux du Coeur quand l'être aimé est loin de nous. Mon vote pour cette belle plume. Bonne continuation.
·
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Si la mer nous contait les secrets des amants
Son roulis ses galets deviendraient continents.
Je parie sur le vent qui peuple mes émois
Qu'un soir de marée basse en mille scintillements
Toi par-dessus la mer enjambe mes rubans
Et deviens marée haute aux fureurs d’un trident

bon ce n'est pas du Beau, De l'Air ...
un p'tit air que vous m'avez inspiré ... mon vote pour votre texte - pas le mien ^^

·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Il suffit de regarder la mer pour que l'amour soit proche et lointain à la fois ! Bravo, Juliette, pour ce beau poème profond de désespérance ! Vous avez mon vote.
J'ai une pie coquine en finale été ici : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/la-pie-5

·
Image de Juliette Levi
Juliette Levi · il y a
Jean, merci, encore une fois, de vos encouragements.
·
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
parfois séparés... mais toujours amants... (je vote !)
·
Image de Juliette Levi
Juliette Levi · il y a
Vivian, je vois que ce texte a fait écho à votre oreille :) merci.
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
De très jolis mots sur des maux si profonds :l'absence de l'être cher qui est insupportable, le besoin vital de sa présence qu'on sait impossible... Je vote.
·
Image de Juliette Levi
Juliette Levi · il y a
Patricia merci pour votre retour.
·
Image de Virginia Lou
Virginia Lou · il y a
Mon vote pour ce magnifique poème qui me parle tant.
·
Image de Juliette Levi
Juliette Levi · il y a
Virginia, votre commentaire me va droit au coeur. Merci. Juliette
·
Image de Martine Cuvez
Martine Cuvez · il y a
Quelques petits signes viendront vous remercier de ces mots merveilleux....
·
Image de Juliette Levi
Juliette Levi · il y a
Martine, merci de votre retour, les signes ne sont-ils pas partout pour qui veut bien les voir ? :-) Juliette
·
Image de Clé des songes
Clé des songes · il y a
Très beau poème romantique.
·
Image de Juliette Levi
Juliette Levi · il y a
Clé des songes, merci pour ce retour.
·