1
min

Un soir d’hiver

Image de Brunot

Brunot

13 lectures

1

Un soir d’hiver

Un frimas vespéral dans les ruelles sombres
Ne cesse de tomber sur les pavés crasseux,
Et cherchant un refuge où fuir ce temps poisseux,
Sous des pépins obscurs se hâtent quelques ombres.

Comme un falot flambant au milieu de décombres,
L’enseigne d’un bistrot guide les plus chanceux ;
Ah ! Ce comptoir douillet, au gros chat paresseux
Qu’on cajole en disant : "Minou ! Tu nous encombres".

Mais ! Quel est donc cet homme ? Au froid sur le trottoir,
Qui joue au violon une triste romance,
En quête d’une aumône, à défaut de dortoir.

Sur les cordes en pleurs son archet se balance,
Et bientôt, de ses doigts, la virtuosité
Fait même du sans-cœur naître la charité.



2012
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Praxitèle
Praxitèle · il y a
Superbe sonnet Brunot !
·