Un enfant d'Albert Cossery

il y a
1 min
76
lectures
10

L'écriture offre tout un champs de mondes parallèles  [+]

Malgré mon indolence chronique j'ai tenté de me raccrocher à ce monde sérieux, travailleur, responsable...
Jusqu'à ce que je me rende compte des limites...
Aujourd'hui j'ai devant moi un continent de paresse et le temps suspendu m'accompagne chaque instant avec délice...
Un regard neuf. Délicieux poison qui coule dans mes veines et m'apporte une richesse que je n'aurais soupçonné...
10
10

Un petit mot pour l'auteur ? 10 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de De margotin
De margotin · il y a
Beau petit texte.
Ma ville de naissance est sur la liste des finalistes si vous voudriez le soutenir à nouveau. https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ma-ville-de-naissance

Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Je partage votre philosophie et votre façon de voir le monde ! Je vous invite à découvrir ma " Gueule de bois " https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/gueule-de-bois-6
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Quel privilège de juste marcher puis de s'asseoir à la terrasse d'un café et regarder le monde bouger.
Et prendre le temps de flâner sur vos mots

Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Hihihi : nouvel éloge de la paresse...
Image de Pascal Gos
Pascal Gos · il y a
Qu'il est doux de ne rien faire quand tout s'agite autour de moi.
Ode à l'oisiveté qui n'est pas toujours mère de tous les vices. La preuve ! votre travail ! Sourire ;=))
Je vous invite aussi à lire « A cœur ouvert ». Un homme découvre son indifférence, son incompréhension de l’autre. Au travers un gentillet conte, je dénonce l’insensibilité, la froideur des hommes, la peur de l’autre, de l’inconnu.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/a-coeur-ouvert-15

Image de Vinvin Vinvin
Vinvin Vinvin · il y a
Notre monde contemporain ne manque pas de matière à nous inspirer. Pour le meilleur comme pour le pire.
Image de Pascal Gos
Pascal Gos · il y a
Ouiiiiiiiiiiiiiiiii sourire
Image de Vinvin Vinvin
Vinvin Vinvin · il y a
Une ambition dans le désert.
Un prélude à la guerre du Golfe ...

Image de Laurent duchene
Laurent duchene · il y a
Ce sont les forçats du travail à tout crin,du productivisme forcené qui nous ont amené là ou nous sommes.Albert Cossery atout compris,essayons de suivre son exemple..bravo pour votre texte
Image de Melinda Schilge
Melinda Schilge · il y a
Je vois... Une indolence, insolence ?
Bien écrit...😊

Vous aimerez aussi !