Image de Charlieecrit

Charlieecrit

3 lectures

0

Écrit dans le cadre d'un concours WeLoveWords (http://welovewords.com/contests/concours-de-nouvelles-et-de-poesies-mot-s-dernite-avec-publie-dot-net)

Tout a commencé par cette information :
un feu hors de contrôle et un petit garçon
devenu prisonnier d'un appartement new-yorkais.
Comme à son habitude il n'a pas hésité
à enfiler son costume et filer l'aider.
Jouant des obstacles, il traverse la ville ;
le sauve in extremis, héroïque et habile.
Mais quand Spidey repart pour redevenir Peter,
c'est alors la stupeur.
Un drone bien trop curieux semble ne pas le lâcher ;
voulant le suivre jusqu'au lieu où le masque tombé
le voile serait levé et le secret dévoilé.
N'ayant plus le choix il se voit contraint
d'accepter ce combat tel un coup du destin ;
protéger son anonymat pour sa sécurité.
Il prend alors tous les risques pour pouvoir le semer
mais voulant aller trop vite il se fait happer
par un instrument présent sur un chantier.

Comme à leur habitude, ils n'ont pas hésité
à courir le bitume pour secourir le blessé.
Témoins du drame qui vient de se passer,
les pompiers n'ont pas attendu que l'appel soit lancé
pour aider le héros, maintenant fragile,
qui a tant fait pour les habitants de sa ville.
Arrivés sur les lieux, découvrant les dégâts,
et tous pompiers valeureux qu'ils soient,
ils n'ont pu éviter le terrible constat
d'un homme gravement blessé en très mauvais état.
Lui donnant les premiers soins pour le stabiliser,
ils n'ont pu aller plus loin que soigner ses plaies.
Le blessé avait besoin d'une lourde opération ;
ses jambes étaient si abîmées que des amputations
étaient clairement envisagées et la moins pire option.

Une fois stabilisé, ils l'ont vite transporté,
sans réel espoir ni grande illusion,
à l'hôpital le plus proche et le mieux équipé.
L'anesthésie et la salle d'opération,
comme l'équipe soignante et la chambre de réveil,
une fois arrivés, tout était déjà prêt.
Entre les mains des médecins, en profond sommeil,
la vie de Peter ne tient alors qu'à un fil
tel Spidey s'agrippant si habile
aux murs des buildings sous les lueurs de la ville.
L'opération terminée, l'équipe tombe d'accord
pour taire son identité si Peter s'en sort ;
mais malgré leurs efforts pour sauver ses jambes
ses blessures étaient bien trop grandes.
La fin de Spidey devenue réelle,
ne plus jamais le voir tutoyer le ciel
devint une idée à peine imaginable,
tellement irréelle et insupportable
que tous préfèrent ne pas y penser.
Sa famille prévenue et enfin arrivée,
c'est le lendemain matin, entouré des siens,
que Peter succombe et ainsi s'éteint.

À la fois si fiers de ce qu'il a accompli
et en colère des risques qu'il a pris,
sa famille comme la ville perdent en ce jour
Peter Parker le garçon tranquille,
photographe prometteur ayant les sciences en amour ;
et Spider-Man le héros fragile,
valeureux sauveur qui manquera tant à la ville.
Les drapeaux sont ainsi mis en berne
et le resteront toute la semaine,
semaine de deuil pour ne pas oublier
que face à la curiosité
ce n'est pas parce qu'on a quelque chose à cacher,
qu'on est forcément mal-intentionné.

Les États-Unis ont décidé en son honneur,
que ce jour sera désormais férié
pour se souvenir que toute erreur
ne peut pas toujours être réparée
mais peut tout de même amener à changer.
C'est pour cela que depuis ce jour,
le vol des drones est très encadré,
et sévèrement réglementé.
L'identité du pilote mise au jour,
rien ne pu lui être intenté,
ni pour l'accident, ni pour le décès.

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,