Transe en danse

il y a
1 min
2
lectures
0
Dans le calme passager de la nuit si longue,
Une épaisse fumée me caresse comme une onde.
Il n’y a pas de clarté dans le chagrin qui tombe,
Comme un poids dans mon corps qui sans cesse vagabonde.

Pourquoi ? A quoi bon sans cesse clamer son bonheur ?
Quand ce qui nous entoure est si gris et si sombre.
L’aurore à venir ne fait qu’étouffer les lueurs,
Des rêves éveillés à la lumière des ombres.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !