1
min

Tombeau d'Edmond Rostand

Image de Benoit de Thoury

Benoit de Thoury

133 lectures

113 voix

En compétition

Le rire et la folie un jour ont engendré
Un enfant, l’euphorie, sentiment calandré,
Qui épousa un soir sur la rondeur des dunes
Un homme silencieux descendu de la Lune.

C’était toi, ce monsieur, mon cher Edmond Rostand,
Le fils de Cyrano et son père à la fois ;
Toi le maudit, l’inconsolé, en accostant
Tu trouvas ta maison dans le vers, à l’étroit.

Toi qu’on a oublié, à défaut de ton œuvre
Tentaculaire, ô ! ta prolifique pieuvre !
A toi donc ces offrandes, à toi cette épitaphe
A côté de la plaque sur ton cénotaphe.

L’inscription sur ta tombe, mon vieux, se délite.
Pourtant on lit facilement « légion d’honneur » ;
Jusqu’à l’Académie, tu entrais dans l’élite,
Mourir à cinquante ans, la jeunesse au bonheur !

Voici ce que j’écris à côté de ta plaque,
C’est-à-dire dans le reflet encore intact
Et immortel, embellissant de vin la flaque
Qui borde ton tombeau. J’y écris : « Premier acte :

« On rit. Deuxième : on sourit. Troisième : on prédit.
« Quatrième : on rêve déjà. Cinquième : on pleure.
« Ci, Edmond Eugène Alexis Rostand, jongleur,
« Ingénieux marieur de Drame et Comédie.

« Poète étudiant, Rimbaud un peu plus vieux,
« Vingt ans de Musardises, quel audacieux !
« Sans doute Pif-Luisant est-il son Cyrano !
« Tous trois sont oubliés, poètes sans panneaux !

« A toi, Edmond Rostand, le triomphe et la gloire !
« Toi qui rêvais de t’envoler à chaque soir
« Pour retrouver ta Lune maternelle en plomb :
« Chantecler puis le sélénite, enfin l’aiglon

« Volez enfin là-haut, Edmond et tes héros ! »
Dans cette flaque d’eau résonneront ces mots,
Comme un chant de sirènes ; ces quelques vers d’un fan,
Comme les douces larmes blanches de Roxanne.

A côté de la plaque, l’or, l’encens, la myrrhe,
A côté de la plaque, la plume et la lyre,
A côté de la plaque, cruel souvenir,
A côté de la plaque, on entend ton sourire.

PRIX

Image de 2019

Thèmes

Image de Poèmes

En compétition

113 VOIX

CLASSEMENT Poèmes

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de cyril
cyril · il y a
bravo
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un bel hommage à l’auteur de Cyrano, dans un style lyrique et talentueux. Cet « à côté de la plaque » est en plein dans le mille ! Bravo ! *****
·
Image de Benoit de Thoury
Benoit de Thoury · il y a
Merci beaucoup !
·
Image de Cassiodrey
Cassiodrey · il y a
Bel hommage, bravo !
·
Image de Benoit de Thoury
Benoit de Thoury · il y a
Merci
·
Image de Bulle_d_encre
Bulle_d_encre · il y a
Superbe ! Les mots s'enchaînent avec aisance, très poétique et plaisant
·
Image de Benoit de Thoury
Benoit de Thoury · il y a
Merci beaucoup!!!
·
Image de Mina
Mina · il y a
Magnifique !! La dernière strophe m'a beaucoup plu. Toutes mes voix.
·
Image de Benoit de Thoury
Benoit de Thoury · il y a
Je vous remercie !!
·
Image de Mina
Mina · il y a
Avec plaisir x)
·
Image de Claire Bouchet
Claire Bouchet · il y a
Merci pour ce joli moment de lecture Benoit.
·
Image de Saddith
Saddith · il y a
Un poème très plaisant à lire, magnifiquement bien écrit ; je vous donne mes 3 voix sans hésiter ! :)
·
Image de Benoit de Thoury
Benoit de Thoury · il y a
Et moi je vous en remercie beaucoup
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
Aussi poétique que Cyrano !
Ce texte est riche d'images. Je vote!
5*

·
Image de Benoit de Thoury
Benoit de Thoury · il y a
Que Cyrano ? Voyons c'est un peu gros, non? ;)
·
Image de Benoit de Thoury
Benoit de Thoury · il y a
Merci
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
Image de Alain d'Issy
Alain d'Issy · il y a
Texte plein de verve poétique - bravo - vous avez peut-être vu la pièce Edmond de Michalik et si vous passez au pays basque allez visiter la maison de Rostand c'est un bijou
·
Image de Benoit de Thoury
Benoit de Thoury · il y a
J'ai vu la pièce et le film! J'aimerais visiter cette maison !!!
·
Image de JiJinou
JiJinou · il y a
Et bien! C'est véritablement très abouti pour un lycéen. Les mots s'envolent comme la tirade des nez de ce cher Edmond. BRAVO. Mes voix.
·