195 lectures

32

Qualifié

Tes doigts
Qui promenaient ton désir sur ma peau
Y dessinaient l’écho de nos émois jumeaux
Tes doigts
Maintenant vont
Et viennent
Et délient
Les nœuds de mes douleurs que l’hiver multiplie

Sous le boisseau des ans
Sommeille
Dans sa braise
L’ardeur des nuits cambrées au rythme des fournaises
Quand se ployaient
Au jeu des flammes
Nos caresses

Nous avions du plaisir une faim carnassière

Mais les crocs de la vie ont rogné nos ivresses
Pétrifié nos élans
La fatigue s’installe et masquant sa détresse
Gante tes doigts tremblants
D’une huile de tendresse

Le flot des souvenirs qui roule
Dans nos veines
De son baume apaisant soulage
Bien des peines.

PRIX

Image de Automne 2015
32

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
J'avais lu votre texte, j'avais aimé, j'avais voté.
Vous avez voté une première fois pour mon chemin détourné :
http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/chemin-detourne-1
Ce texte est en finale. Si vous aimez encore, vous pouvez remettre un bulletin dans l'urne.

·
Image de Candide
Candide · il y a
Je vote! +1
·
Image de Mélie Sandre
Mélie Sandre · il y a
splendide tout simplement..Si vous souhaitez lire brise d'automne
·
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Touchant, très touchant... +1
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Mon vote #27 pour cette sensualité poétique si délicatement peinte! Bon style, Arielle! Je t’invite, maintenant, à venir apprécier: NOSTALGIE, PAPILLONS, AMOUR et RENDEZ-VOUS! Merci d’avance!
·
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Beau texte, poème bien construit, de belles sonorités. Les doigts sensuels et les doigts de la vieillesse. Mon vote.
Si vous avez le temps et l'envie, je vous invite à lire :
http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/chemin-detourne-1

·
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Très beau poème. Du rythme et des rimes qui insufflent de la vie. Des images évocatrices qui parlent avec force et pudeur de la vieillesse et de la sexualité. Tendre et touchant. J'aime. +1
·
Image de Sophie Copinne
Sophie Copinne · il y a
J'étais déjà passé et me voici là de nouveau, une lecture dont je ne me lasse pas.
·

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème