Tendre amie

il y a
1 min
213
lectures
19
En compétition

Je suis un professeur de SVT amoureux depuis une vingtaine d'années de poésie et de littérature (deux disciplines que je détestais comme lycéen). Je partage en jouant le jeu de la compétition  [+]

Image de Hiver 2022
Le matin retiendra l'étonnant souvenir
D'un ange découvrant d'un sot, le mot folie,
D'une femme empruntant d'un beau songe, affaiblie,
Trop de chemins perdus, pour chanter l'avenir.

Lugubre, elle regarde une rose agonir.
Les pétales chutant soufflent mélancolie.
Qu'importe sa terreur, sa belle âme anoblie
Fera taire les cris, pour enfin revenir.

Le séraphin s'éteint derrière les blessures,
Il portera la robe aux célestes fissures,
Pour laisser rejaillir la lumière en son cœur.

Que dieu soit remercié ! La joie s'est étendue
Sur la terre embrasée, ode sera rendue,
Telle une offrande aimable, exemptant sa rancœur.
19

Un petit mot pour l'auteur ? 18 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Je n'ai pas tout compris, mais avec vous, il faut parfois décrypter le sens caché :) J'ai relevé un manque de virgule entre songe et affaiblie et après affaiblie - cela va de soi, et il me semble qu'il manque une syllabe au deuxième vers du premier tercet.
Image de Yannick Pagnoux
Yannick Pagnoux · il y a
Modifications faites. Pour le sens ne cherchez pas loin, c'est une satire de la foi la plus ardue, genre prédicateurs américains.
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Merci de l'explication !
Image de Yannick Pagnoux
Yannick Pagnoux · il y a
C'est tout à fait juste merci pour vos remarques.
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un grand bravo pour cette poésie de toute beauté, fascinante !
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Joli sonnet
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Oh, un sonnet 💖
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
La voici, l'ode, l'offrande, je viens de la lire.
(Yannick, toi qui maîtrises la poésie formelle, aurais tu deux minutes pour lire mon poème informel, qui est en libre, et le critiquer en toute franchise ? Cela m'aiderait beaucoup. Merci).

Image de Yannick Pagnoux
Yannick Pagnoux · il y a
Alors en toute franchise : j'ai lu votre poème à voix haute puisqu'il est en vers libre il n'y a que comme ça qu'on entend la musique d'un texte. Donc déjà la versification est rythmée et agréable et on ne se perd pas dans des vers beaucoup trop longs. J'ai beaucoup aimé. Mais même le vers libre demande de jolies sonorités. Je trouve et ça n'engage que moi que justement les assonances et les allitérations sont trop absentes. Et l'oiseau est... vous voyez ça fait hiatus et ça écorche. Par contre, les images notamment la dernière strophe superbe. C'est très bossé et ça se voit. Le fond là je ne juge pas, c'est subjectif.
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Merci beaucoup pour cette véritable critique, je relirai ce commentaire en regard de mon texte...et je continue...Bonne soirée Yannick.
Image de Yannick Pagnoux
Yannick Pagnoux · il y a
Pas de soucis je repasserai ce soir
Image de Pierre PLATON
Pierre PLATON · il y a
De la tristesse à la joie, cheminent les vers de ce sonnet, tant mieux !
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Pierre, j'ose squatter la page de Yannick en te demandant la critique... merci de lire ci-dessus. En MP si tu préfères. Merci.
Image de Pierre PLATON
Pierre PLATON · il y a
Mais j'ai répondu aussi bien sur le sonnet de Yannick que sur ton oiseau mort, mon cher Randolph.... et je n'ai aucun souci sur tes belles coopérations avec plusieurs de nos amis, au contraire, je trouve ça très chaleureux !
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Merci Pierrot ! Bonne journée.
Image de Donald Ghautier
Donald Ghautier · il y a
Un sonnet réussi dont la tonalité est prégnante tout au long des quatorze vers.
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
C'est très beau ... ça murmure en poésie !
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Une ode à la joie de se rapprocher d'un souvenir.

Vous aimerez aussi !