Ta rivière

il y a
1 min
92
lectures
18
Qualifié

Je n'aime pas beaucoup parler de moi. Ecrire un poème, une nouvelle, c'est dire le ressenti de l'intime. Le dire comme un murmure à l'oreille . Le faire connaître c'est comme souffler sur la  [+]

Image de Eté 2016
Est-elle au même niveau
La rivière qu’avant ?
Passe-t-il sur l’eau
Autant de vent ?

L’araignée tisse-t-elle
Les mailles des filets
D’inlassables dentelles,
De rivets ?

Reste-t-il des barques,
Et voit-on sur leurs chaînes,
Peintes en rouille, des marques
De peine ?

Les gosses du village
Peuvent-ils encore laisser
Au sable le sillage
De leurs pieds ?

Et tout là haut, en l’air,
Zèbrent- ils ces oiseaux,
En longs sillons d’éclairs,
L’eau ?

Entend-on les clochers
S’appeler dans le noir ?
Perçoit-on la marée
Le soir ?

Ta rivière, ta rivière,
Trop long cheveu d’argent,
S’en va-t-elle vers la mer,
Comme avant ?

18

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !