Pouf ! Me voilà là ! Avec des vers et des proses, juste comme ça  [+]

Elle était belle ma planète, elle était colorée!
Je suis devenue fluette et mal accordée
Sans accords ni décors, je suis grise et voilée
Elle était belle ma planète, elle était colorée.

Je suis grise et voilée, sans accords ni décors,
C'est la bise envolée qui m'accroche de remords.
Je me suis enfuie et eux sont tous morts,
Mélodie, mélodie c'est toi qui m'endors.

Eux sont tous morts et je me suis enfuie
De ma planète multicolore, tonalités de la vie.
Rose, bleue, verte, violette et mi-dorée
Elle était belle ma planète, elle était colorée.

Violette et mi-dorée, rose, bleue et verte,
Nous marchions sans pieds, la rythmique ouverte.
Nous allions par monts et par vaux, d'or était la pluie,
Ruisselante en adagio, elle enchantait nos nuits.

D'or était la pluie, nous allions par monts et par vaux,
D'herbes folles étaient les prairies, les forêts criaient des mots.
Elles étaient roses, bleues, vertes, violettes et mi-dorées,
Et peuplées d'animaux aux ariettes et regards singuliers.

Violettes et mi-dorées, roses, bleues et vertes,
Certains avaient cent pieds, aux formes claires et bêtes.
Et, je voyais leurs têtes, souriantes et ingénues.
D'autres étaient spiralés, azalées ou biscornus!

Souriantes et ingénues, je voyais leurs têtes.
Je les aimais et suis perdue, sans toi, Nyctalopia.
Elle était colorée, elle était belle ma planète.
Elle était mélopée, qu'elle était douce ma planète.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !