Souvenirs de Palmyre

il y a
1 min
252
lectures
42
Qualifié

«Au commencement était le Verbe.» C'est un bon début, mais quel était le sujet ? *** Je suis un lecteur invétéré et un auteur incidentel. *** L'image de mon profil est, en médaillon  [+]

Image de Automne 2020

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Épouse d’Odénat, souviens-toi de Palmyre
Et de sa caravane au souffle des grands vents !
Les richesses coulaient au gré de tes servants,
Suspendus aux yeux noirs de celle qu’on admire.

Le sable de l’Égypte avait parfum de myrrhe,
La sagesse de Grèce amenait ses savants,
Au glorieux appel répondaient les vivants
Pour qu’aux eaux de Tadmor une nymphe se mire.

Hélas, maudit Empire aux élans orgueilleux,
Le fier Aurélien était ambitieux,
Il rompit à jamais le cœur de ton royaume.

Ton rêve de grandeur s’incline au joug romain,
Il est perdu celui qui te tendrait la main.
Ô Zénobie ô reine, il est triste ce psaume.
42

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Très harmonieux, riche, chiadé ♫ Je le relis avec plaisir ♪
Image de Paul Jomon
Paul Jomon · il y a
Merci pour cette nouvelle visite !
Image de Thara
Thara · il y a
J'avais aimé ce texte poétique une première fois...
Je me réabonne sur votre page.
Sans doute à d'autres lecture, je l'espère !

Image de Paul Jomon
Paul Jomon · il y a
Merci Thara. Oui, à d'autres lectures peut-être.

Vous aimerez aussi !