Soirées d'hiver

il y a
1 min
15
lectures
1
Par la fenêtre striée de givre
Les flocons tombent par millier
Et tourbillonnent
Un vent du Nord ne cesse de s'essoufler

Dans la cheminée
Le feu crépite
Mon coeur palpite

Emmitouflée dans ma couverture sur le divan
Ce matin un thé à la main
Hier une coupe de vin
Je m'ennivre de chaleur
Bonheur de l'heure vive

Le liquide pourpré scintille doucement
Dans la clarté mouvante de la flamme des bougies
On dit qu'on lit les hommes
Dans le regard du vin

Agréable euphorie
Celle qui fait miroiter
La multitude de possibilités qui s’offrent à nous

L'hiver, un espace désertique
Arraché au cours du temps
Au cours de la vie
Figeant la vie

Le calme clame et réclame
Bulle de silence
Belle solitude
Savourer chaque tempête
Être bien, être soi, simplement

Écoute la course des vents
C'est la parole des esprits
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 3 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Randolph
Randolph · il y a
Vous êtes bien matinale ! Ou bien couche-tard...il n'y a pas d'heure pour la poésie...
Image de Randolph
Randolph · il y a
Un verre de vin à votre santé, Judith !
Image de Judith Lépine
Judith Lépine · il y a
Je boirai à votre santé et à vos inspirations ce soir, car chez nous il est présentement 6h15 le matin. ;P