Si tous les dieux parlaient d'amour

il y a
1 min
368
lectures
178
Qualifié

Ecrire pour fleurir le désert des mots...Auteur pour la jeunesse (plusieurs albums chez Fleurus, Milan et Bilboquet) Un premier roman édité: "Les Mots de Marie" à la Clé de Sel. Animatrice ... [+]

Image de Grand Prix - Automne 2017
Image de Poèmes

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Connaissez-vous un dieu qui prône tant de haine ?
Moi, je connais le mien quand il me dit d’aimer !
La charia et la mort, un peuple qu’on enchaîne
Aux geôles des cris des rapaces damnés.

Sanguinaire chemin au nom d’une chimère
À l’âme suspendue au seul Dieu souverain
A-t-il le cœur pierreux cet être délétère
Que par idolâtrie s’épande le venin ?

Je suis femme, il est vrai, et j’ai la liberté
De choisir mon destin sous égide de paix
Je rends grâce à la vie pour moi réinventée
Corps et cœur dévoilés aux regards convoités.

On nous a fait de chair aux courbes-arabesques
Pour qu’exultent nos corps par nos sens éthérés
Et si Allah est grand, nous sommes des Déesses
Au royaume d’Éros nous avons l’équité !

« Tu ne tueras point » ! C’est mon Dieu qui l’a dit !
Hégémonie d’un autre, le fusil en son sein,
Paradoxe de l’Homme, chacal fou ou brebis,
Gardien d’un grand Troupeau, sauveur de paradis !

Hommes et femmes choisis au serment d’une grâce
Pour le même désir d’un amour au levain
Humiliations, fuyez aux chaînes des disgrâces
Bâillonnons le mépris du règne suzerain !

178

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Colette Seigue
Colette Seigue · il y a
D'accord avec toi!!!
Image de Lyncée Justepourvoir
Lyncée Justepourvoir · il y a
En plus du bâillon une petite castration pour certains ne nuirait guère !

Vous aimerez aussi !