Sextine à Maman

il y a
1 min
74
lectures
14

;; Bonjour , l'écriture et le dessin sont ma thérapie principale pour m'évader du quotidien . Lien pour consulter toutes les œuvres déposées en libre  [+]

ce poème est une forme spéciale , voir ma note avant de commencer la lecture

Elle chantait , tendre et si magique présence
Oiseau bleuté dans le jardin; au grand soleil
Sa belle voix, joyau si pur de mon enfance,
M’emportait loin sur un rayon d’amour intense
M’ inventait un bonheur berçant chaque réveil
Éclairait mes matins d’un doux reflet vermeil

Dans son regard sur moi cet éclat de vermeil
Posait des pointes d’or et sa seule présence
Comme un bouquet joli, parsemait mon réveil
De pétales soyeux, d'un morceau de soleil
Qui pénétrait mon cœur de sa chaleur intense.
Sa main guidait mes pas aux plages de l’enfance


Souvenir d’autrefois! Jours passés de l’enfance
Merci pour ces plaisirs, pour le décor vermeil
Du radieux tableau, l’œuvre d’amour intense
D’un être merveilleux, maternelle présence
Au sourire plus doux qu’un rayon de soleil
Belle fleur parfumée aux heures du réveil!

Ô, fabuleuse fée, archange du réveil
Elfe bleu de l’amour au jardin de l’ enfance
J’ ai posé sur ton cœur, un voile de soleil
Brodé de nacre et d’or cadeau d’adieu vermeil,
Depuis ce jour maudit je cherche ta présence
Procurant à mes jours une valeur intense

J’ai perdu ta richesse et ma peine est intense
Tu ne reviendras pas mon ange du réveil
Illuminer mon ciel de ta chaude présence.
Mon étoile de mer aux plages de l’enfance
N’est plus qu’un souvenir, un mirage vermeil
Emporté dans le vent et même le soleil

Ne me réchauffe plus, il est mort le soleil
Noyé dans le ressac d’un tourment trop intense.
Dans l’inutile quête où ton reflet vermeil
Sombre dans le silence amer de mon réveil,
S’égratigne le temps au bleu de mon enfance,
L’amour est dévêtu de magique présence

Sous le soleil si noir d’un vide trop intense
Vermeil est mon chagrin, assombri mon réveil
Et mon enfance en pleurs recherche ta présence


 



14

Un petit mot pour l'auteur ? 28 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Martyne Dubau
Martyne Dubau  Commentaire de l'auteur · il y a
ce poème est une sextine, la forme la plus complexe que j'ai tentée , celui qui en a établi les règles devait être un peu tordu ! six strophes qui reprennent les mêmes six mots en rimes avec un ordre différent à chaque fois et pour finir une "tornada" avec une formule vraiment compliquée
et autre contrainte la première rime est aussi la dernière

Image de Marie Lacroix-Pesce
Marie Lacroix-Pesce · il y a
J'avais déjà lu et apprécié votre sextine "savante".
Je découvre celle-ci, plus riche sur le plan émotionnel.
Bravo pour la performance.
Juste un minuscule détail: il y a deux fois le mot "or"

Image de Martyne Dubau
Martyne Dubau · il y a
merci de l'avoir lue , pour l'or , il y a plus de 10 vers entre les deux , c'est donc autorisé , mais merci pour cette lecture trés attentive .
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Très beau, il y a un rythme, une musique, de l'émotion. Les rimes (dont j'ai compris que les règles étaient ici complexes) apportent cette musique, ce rythme, cela concourt à la qualité du poème.
Image de Martyne Dubau
Martyne Dubau · il y a
c"est effectivement trés complexe pour les rimes , elles doivent etre bien choisies au départ et pouvoir présenter plusieurs sens pour la musique c'est celle de l'alexandrin , mon vers préféré !
merci d'avoir aimé

Image de Mickaël Gasnier
Mickaël Gasnier · il y a
J'aurais commencé par cette sextine meilleure à mon goût que la savante et plus personnelle... Plus émouvante...
M'aurais évité d'aller sur google ! ;-)
Je réitère mes compliments sincères et à la sextine ne m'y risquerais pas !

Image de Martyne Dubau
Martyne Dubau · il y a
La savante était pour me défouler aprés celle là ... J'en ai une troisième à mon actif , mais pas publiée ici
Image de Adrien Neves
Adrien Neves · il y a
Un très beau poème pour sa forme intense sous le soleil, le réveil et la présence de l'enfance. Et le vermeil, ne pas oublier le vermeil. À lire la sextine j'ai pensé à un rubik's cube où les couleurs seraient des mots et chaque strophe une face et tout tourne de face en face, sur les lignes. Joli casse-tête !
Image de Martyne Dubau
Martyne Dubau · il y a
merci pour ce beau commentaire , belle comparaison avec les six faces du cube ,
merci de ce partage

Image de J.M. Raynaud
J.M. Raynaud · il y a
whaou, les grands lecteurs n'ont pas aimé ??
On a envie de faire comme vous et de chercher 6 mots !!

Image de Martyne Dubau
Martyne Dubau · il y a
merci pour le whaou !
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
C'est magnifique !!
Image de Martyne Dubau
Martyne Dubau · il y a
merci j'ai envie de dire
oh lalala ! sourire

Image de Martyne Dubau
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
C’est un travail colossal, mais qui ne se fait pas pesant, et une réalisation très réussie Martyne, j’ai déjà lu votre sixtine du géant et je découvre celle-ci. Félicitations !
Image de Martyne Dubau
Martyne Dubau · il y a
merci beaucoup pour ces lectures et ce compliment
joli jour à vous

Image de Flore Anna
Flore Anna · il y a
Joëlle et Paul ont tout dit.Je viens de faire connaissance avec la sextine...bravo pour ce beau poème empli d'émotion.
Image de Martyne Dubau
Martyne Dubau · il y a
merci à toi pour la visite et ce joli compliment
Image de Annick Chardine
Annick Chardine · il y a
Ce que j'ai lu de plus beau et d'abouti sur ce site ! Bravo pour la performance mais pas seulement. On ne sent pas le travail derrière ce très beau poème, ce qui est bon signe. Tout coule de source. Ces reprises de rimes créent un doux enivrement, celui de "l’œuvre d’amour intense".
Mille bravos !

Image de Martyne Dubau
Martyne Dubau · il y a
J'en ai écrit d'autres depuis , une version plus humour que je mettrais peut-être ici
Image de Annick Chardine
Annick Chardine · il y a
Je le lirai avec plaisir.
Image de Martyne Dubau
Martyne Dubau · il y a
MERCI , si j'ai réussi à faire oublier la lourdeur des contraintes , ça me comble de bonheur ! merci merci

Vous aimerez aussi !