6 lectures

0

Satie a brisé mon cœur le soir d'un hiver.
De ce jour, les pianos raisonnent.
Dans mon corps de tristes frissons.
Et quand je m'abandonne je sens ma raison.
Qui pardonne.
A la nuit de venir et fredonne.
La musique du temps qui passe.
De l'automne et du bruit.
Du printemps, des vertes saisons.
De l'horizon qui frissonne.
Satie rend moi la raison.

Thèmes

Image de Poèmes
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,