Sans regret

il y a
1 min
51
lectures
3
Qualifié
Image de Printemps 2013
Dans ses pas incertains,
Il reconnut la mesure,
Irrégulière, Heurtée,
Esquissée dans un soupir vieillissant.
La plainte semblait noyée
Par le passage des saisons,
Par des silences fourmillants,
Trop nombreux pour être effacés.

Elle était là,
Face à lui.
Elle se tenait droite,
Tremblante,
Innocente.
Et face aux querelles du temps,
Enfouie sous un conditionnel aux grincements latents,
Elle laissa un choix mûrir,
Jusqu’à le laisser s’évader.
Négligeant les remords,
Parce qu’il fallait voir au présent,
Parce qu’il fallait conjuguer l’avenir,
Parce qu’il fallait recommencer à rêver.

Pour atténuer ses tremblements,
Il prit la main dans la sienne,
Délicatement,
Silencieusement.

Les doutes s’estompèrent,
Et aux incertitudes des années,
D’une vie aux mille regrets,
Rien ne saura lui enlever
Le courage d’avoir osé.
3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !