1
min

REVOLUTION

Image de Philippe-Armand

Philippe-Armand

1 lecture

0

REVOLUTION...

Quand il arpente la vigne sous un ciel tranquille
Son talon quelquefois peut laisser sur le sol
Une rapide trace... Un tant soit peu fébrile...
Témoignage bien sage d’une impatience folle.

Quand dans le ciel elle veille à la tranquillité
De ses hôtes, hardis ? Et sûrement pressés
Son geste toujours sûr ne traduit qu’habileté,
Sa voix toujours avenante n’est jamais courroucée.

On dit : « Seul les montagnes ne se rencontrent pas ! »
Le proverbe a raison : leurs routes se sont croisées,
- Tant et si bien d’ailleurs, que Victor en est né. -

L’évènement vaut bien une fête ici bas,
Une fête anniversaire à chaque révolution
D’une terre, où : pousse la vigne, et partent les avions.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,