1
min

Rêverie en souliers de satin

Image de Anarore

Anarore

13 lectures

1

L’écume des vagues
Ô savane de beauté.
C’est la sauvage des sables,
Les yeux verts à travers le feuillage,
Les branches et le corps de fourrure sous le ciel embué
Des vapeurs de l’amour,
Sensuelle,
A la main légère sur le bâton de la sarbacane.
Voile de pourpre et de geai tissé sur l’amazone au sein blanc.
La lune, maîtresse des amants,
Eclaire de son plus clair jour les runes d’éternité.
Je sombre corps et biens.
Les ruines s’élèvent sous les lianes folles,
Flagelle, fringantes et fière verdure.
Repos des étendards, des paupières qui papillonnent,
Ô ténèbres, et le livre se referme sur moi.
Le gris de la photo absorbe l’image, buvard des mots à l’ombre des syllabes.
Le rêve, sensibilité surannée de mon pays natal,
Abandonné aux landes verdoyantes de l’imaginaire.

Thèmes

Image de Poèmes
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,